Le Nouvel Automobiliste
JLR Festival 2019

Le JLR Festival 2019 en images 2/2 : côté Land Rover et Range Rover

Voici la seconde partie de notre retour en images sur le JLR Festival ! Après la présentation des Jaguar de l’événement, voici celle des Land Rover et des Range Rover ! On quitte les félins et on entre dans une monde de volumes carrés : des angles pour des anglaises, quoi de plus normal ? D’autant que certaines étaient particulièrement rares !

Le nouveau Defender en première française

Quelques semaines après sa présentation à Francfort, le nouveau Land Rover Defender était pour la première fois montré en France. Cette nouvelle génération débarque cette année sur le marché (et les premiers essais avaient lieu juste avant le début du confinement au Royaume-Uni), mais ces deux modèles du Defender 110 (version 5 portes) de pré-série étaient de la partie à Montlhéry. Le modèle ouvert au public était un Defender X P400 en teinte Gondwana Stone et avec jantes 22 pouces optionnelles, pour un tarif total dépassant les 100 000 euros.

Les Defender de toutes époques à l’honneur

Des Defender, il y en avait à la pelle au JLR Festival 2019, avec une exposition de modèles anciens qui comprenait notamment le 17ème exemplaire de pré-série, dont l’assemblage remonte à 1948 ! Nombre d’autres Série 1 de 1949 et 1951 étaient présents, dont un Defender avec calandre plus petite et logo à tête casquée. Il s’agissait des modèles assemblés sous licence par Minerva en Belgique, qui appartenait à un régiment parachutiste de l’armée belge jusqu’au début des années 1990. Quant au modèle à carrosserie complète, c’est un Land Rover 80 » Station Wagon de 1950, surnommé Tickford et premier modèle Land à carrosserie aluminium sur structure bois. Seuls 650 unités ont été vendues de 48 à 50, et seule une une cinquantaine demeure existante.

Le modèle disposant d’un grand 1 sur son pavillon, c’est le tout premier Defender 110 immatriculé le 23 décembre 1982 ! Autre modèle exceptionnel, un Defender 130 300 TDi de 1994 totalisant plus de 770 000 km. Le taxi « jaune », c’est un Defender du XXIIe siècle ! Imaginé pour le film Judge Dredd en 1995, il figure un modèle de 2139 à moteur V8 et c’est le bureau d’études Land Rover qui en a imaginé le style ! 32 modèles ont été fabriqués par Dunsfold Land Rover et celui-ci fait parmi des rares à avoir été préservés. Et pour les bidasses, quelques modèles militaires étaient aussi au programme.

Un Defender Lion…

Vous vous demandez ce qu’un Lion Peugeot vient faire chez Land Rover ? Il s’agit de « Luey », l’un des 24 exemplaires fabriqués puis vendus aux enchères par Land Rover pour la protection des animaux sauvages en 2012, et qui était inspiré par la couleur vert clair et les moustaches rivetées de « Huey », le tout première modèle de série 1 immatriculé « HUE 166 ». Non loin de là, d’autres produits dérivés du Def’ (miniatures et Lego) étaient proposés.

…des Defender contemporains…

En soixante ans de carrière, le Defender aura parcouru les routes du monde entier, et son regarde à deux fois trois phares remonte à 1983. C’est le faciès qu’il gardera jusqu’au bout en 90, 110, pick-up ou encore en versions aménagées pour les services d’urgence ou de pompiers.

…et même à cabine avancée !

Pour l’armée comme pour le grand public, le Defender se vendait aussi avec une cabine avancée dite « Forward Control » qui augmentait la capacité de chargement par rapport aux modèles à capot, dis « Bonneted ». Trois moteurs étaient au programme : L4 essence 77 ch, L6 essence de 83 ch et L4 Diesel de 62 ch. Ils ont été produits à Solihull de 1966 à 1972 à seulement 2305 unités, ce qui rend ces modèles assez méconnus dans l’histoire du Defender.

JLR Festival 2019 : des Land Rover mais pas que !

Les Range Rover n’étaient pas mis à part du JLR Festival. Deux d’entre eux, les Range Sport SVR et Velar SV Autobiography Dynamic Edition, tournaient sur l’anneau de Montlhéry pour des baptêmes de vitesse.

Les Range Rover, ce n’est pas que de la vitesse pure mais aussi des capacités du franchissement. Avec des Land Rover Discovery, différents ateliers de passages de gué ou d’escalade étaient au menu.

Quelques Range Rover aussi de toutes époques, notamment des Classic à 2 et 4 portes latérales.

Les autres Land Rover et Range Rover du JLR Festival 2019

Gamme commerciale comme modèles de particuliers venus assistés à l’événements, terminons ce récapitulatif avec quelques photos des autres modèles que nous avons croisés, dont certains pas si vieux mais que l’on voit de moins en moins (Freelander, Discovery II…).

Photos : François M. – Le Nouvel Automobiliste