Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

L’ancienne Citroën C3 s’offre une version Urban Trail en Amérique du Sud

Citroën C3 Urban Trail : Que pour l’Amérique Latine !

L’Amérique du Sud réserve toujours des surprises aux passionnés d’automobiles. Chez PSA notamment, qui y propose, avec quelques années d’écart parfois, des nouveautés qui ont déjà quelques années en Europe. Ainsi de la C4 Cactus, qui commence sa carrière sur place, ou du C3 Picasso rebaptisé Aircross, qui la continue comme une version re-restylée de la Peugeot 308 mk1. Et côté Citroën C3 mk2, voici une nouvelle série baptisée Urban Trail. 

Une Citroën C3 avec des Airbumps en 2018, c’est possible

Concrètement, cette nouvelle version « SUV-isée » de la Citroën C3 reprend une recette chère aux Chevrons depuis 2004 : celle de la C3 XTR. A l’époque, c’était Rover qui avait innové avec sa Streetwise sur base de 25, largement « plastiquée » de protections diverses et variées. Aujourd’hui, Ford reprend à son compte l’idée avec la Fiesta Active, tout juste lancée, tout en oubliant qu’il proposait au Benelux au début des années 2000 une rivale à la-dite C3 XTR, sous le nom de Fiesta Cross. Mais revenons au Brésil.

Reprenant une base de Citroën C3 restylée, telle que nous la connaissons en Europe depuis 2013/14, la C3 Urban Trail ajoute des protections autour des passages de roue, ainsi que -et surtout- des pare-chocs avec ponctuel coloré rappelant furieusement des airbumps ! Il s’agit cependant de protections en plastique plein, et non des savants coussins rebondis du C4 Cactus de première génération. Cette série accompagne sa dotation d’un pavillon noir bicolore, comme la version européenne. On notera également la présence de stickers « boussole » sous les pieds de rétroviseurs, un classique Citroën puisqu’il s’agit du logotype « C-Crosser » présent dès le concept-car de 2001, et retrouvé depuis sur les C-Crosser (2007) et C4 Aircross (2012).

Cette C3 Urban Trail diffère légèrement de l’ancienne C3

Du côté de l’habitacle, pas de grand changement puisque la planche de bord est intégralement reprise de la C3 conventionnelle. Elle ne vous semble pas familière ? C’est normal, elle est différente de l’ancienne C3 Européenne, et présente notamment trois aérateurs de la clim automatique pour assurer un refroidissement rapide de l’habitacle, un des éléments de différence les plus visibles. Par conséquent, l’écran tactile central est installé plus bas.

On remarquera que le modèle de présentation est doté d’une boîte automatique : elle est obligatoire au Brésil, optionnelle en Argentine, ses deux marchés de diffusion, où cette C3 se trouve mue par un 1,6 essence atmosphérique de 115 chevaux (voire 118 ch s’ils sont alimentés à l’alcool, la fête est plus folle). Proposée entre les niveaux 2 et 3 (Feel et Shine), cette C3 Urban Trail se propose à 62.000 réaux, ou un peu moins de 14.500 euros. Aucune venue prévue en Europe bien évidemment : elle se réserve aux buenos aires sud américains.

Vous aimez la Citroën C3 ? Retrouvez tous nos articles à son sujet à ce lien !

Via Noticias R7