Le Nouvel Automobiliste

Lamborghini Urus SUV 2017 : en avant les spyshots

Alors que la semaine dernière, Lamborghini annonçait que la production de son premier SUV, l’Urus, démarrerait au mois d’avril (en parallèle de sa présentation officielle au salon de Shanghai), voilà que les premiers spyshots du modèle apparaissent sur la toile.

Lamborghini Urus : enfin du concret

En à peine dix jours, l’Urus est sorti de son mutisme. Il faut dire que depuis 2012, et la présentation du concept-car éponyme au salon de l’automobile de Pékin, nous n’avions pas beaucoup d’informations à son sujet. Nous étions seulement assuré d’une chose, que ce concept annonçait l’arrivée d’un SUV dans la gamme de Lamborghini.

Le concept-car Lamborghini Urus, présenté en avril 2012.

Cinq ans après, la firme italienne s’apprête à révéler l’Urus de série, également en Chine puisque la présentation interviendra au salon de Shanghai en avril. Ca, nous vous le disions déjà ce week-end. Mais depuis, des premiers spyshots de l’auto sont apparus sur la toile, laissant ainsi entrevoir ses lignes à travers le camouflage.

Pas de surprise en vue : nous sommes bien face à une déclinaison en série du concept-car Urus. Les phares, les feux ou encore les lignes taillées à la serpe du profil sont similaires. La vitre de hayon, très inclinée, vient renforcer l’aspect sportif de ce SUV, qui contrairement aux Aventador et Huracan, aurait seulement droit sous son capot à un « modeste » moteur 4.0 litres V8 twin-turbo. Pas de V10 ou de V12 donc, tout du moins dans un premier temps.

Futur best-seller

Au-delà de ses performances (on imagine sans mal qu’il sera à sa sortie le SUV le plus rapide du monde), l’Urus devrait permettre à Lamborghini de multiplier ses ventes par 2. En effet, Stefano Domenicali, le CEO de Lamborghini, annonce vouloir atteindre la barre des 7000 ventes chaque année dès 2019 (en 2016, le constructeur italien a livré 3457 autos).

Basé sur la plate-forme MLB du groupe VAG, l’Urus sera d’office livré avec une transmission intégrale AWD, sans doute la même que celle de ses cousins Bentley Bentayga ou Audi Q7. Nous attendrons maintenant le 20 avril, date d’ouverture du salon de Shanghai, pour avoir toutes les informations officielles à son sujet. Peut-être que son prix sera communiqué : il est en tout cas estimé aux alentours des 180 000 euros en version « de base » (un Bentley Bentayga débute en France à 217 300 euros). La commercialisation, quant à elle, interviendra début 2018.

Avec ce modèle, Lamborghini aura donc un SUV et aussi une auto disposant de cinq portes…deux premières pour la marque !

Crédits illustrations : Motor.es, Pro-street.dk, Worldscoop.forumpro.fr.