Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Lamborghini Urus : Du nouveau pour le SUV le plus attendu du monde

Lamborghini prévoit au moins de doubler la production à 7 000 véhicules/an d’ici 2019, grâce à l’arrivée d’un nouveau SUV, si l’on en croit Stefano Domenicali, le nouveau boss de Lambo’.

Le plan du directeur de Lamborghini, est très simple : doubler la production de ses modèles. Selon Reuters, il prévoit de plafonner dans un premier temps la production annuelle de ses supercars à 3 500 unités, puis dans un second temps, lancer un SUV capable de partir à 3 500 unités, ce qui doublerait à terme la productivité générale de la marque italienne. On connaît d’ores et déjà l’identité du SUV en question, puisqu’il s’agit de l’Urus, ce concept-car sorti en 2012, et qui attend toujours d’être commercialisé pour 2018 au prix fixé à environ 200 000 $, soit environ 180 000 €.

« Nous allons mettre toute l’énergie nécessaire pour atteindre cet objectif de 3 500 unités du futur SUV de Lamborghini. […] Ce SUV pourrait permettre à terme de réaliser un tournant dans l’histoire de notre marque. » s’est exprimé Domenicali.

Selon Maurizio Reggiali, le futur SUV Lamborghini « sera le plus rapide et le plus efficace des SUV du marché », et ravira au passage le titre de SUV le plus rapide du monde à Bentley et son Bentayga avec un V8 4.0 emprunté à Audi et retravaillé par les ingénieurs maison. Pour rappel, le SUV britannique possède dans sa gamme un bloc W12 6.0 de 608 chevaux et emmène notre pachyderme de luxe à 301 km/h en vitesse de pointe. Lamborghini prévoit une version plug-in hybride de l’Urus en 2020, et pourrait même être converti au 100% électrique.

Afin de subvenir le mieux possible aux besoins de vente des véhicules de la marque italienne, Domenicali annonce la future augmentation de son réseau de concessionnaires, faisant passer de 132 à 160 le nombre de points de vente Lamborghini à travers le monde, ainsi que le recrutement de 500 employés supplémentaires et de travaux d’agrandissement de l’usine historique de la marque, située à Sant’Agata Bolognese.

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, Lamborghini vend la plupart de ses modèles sur les terres de l’Once Sam. 30% de ses ventes totales en 2015 ont été effectuées aux Etats-Unis, ce qui représente un peu plus de 1 000 exemplaires sur les 3 245 modèles vendus à travers le monde. Pour autant, Domenicali nuance l’étendue de son plan futur : «Nous ne renoncerons jamais à notre historique, notre ADN, qui est de produire des voitures de sport».