Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Lamborghini Urus : A découvrir en vidéo… et à son bord !

On fait le grand écart dans les « scoops » de SUV aujourd’hui. Plus tôt nous parlions du Classe G, vétéran de la catégorie. Maintenant, évoquons le Lamborghini Urus, l’un des prochains acteurs de cette catégorie toujours en plein essor. A ceci près que ce sera que Lamborghini ne compte pas y perdre ses origines et s’apprête à interpréter à sa façon les codes des fameux SUV…

Un habitacle inspiré de l’Huracan

Commençons par la dernière fuite en date, qui émane comme souvent maintenant avec Lamborghini d’Instagram. Après la Terzo Millenio, voici que le compte Altdynamic révèle en avance quelques éléments de l’habitacle du SUV au Taureau fougueux. Les lignes d’un intérieur assez sombre s’y dessinent, sous des traits (notamment les aérateurs) rappelant l’Huracan, tandis que la console centrale tactile évoque directement Audi et sa dernière A8.

Le volant présente une jante épaisse, l’allumage du moteur se fait comme sur l’Aventador au moyen d’un démarreur sous une capsule rouge, et les porte-gobelets « à l’américaine » figurent en bonne place. Tout ceci fleure bon le mélange des genres, entre sport et famille, le tout sous une finition aussi maniaque que chez la maison-mère d’Ingolstadt.

Une nouvelle vidéo officielle

Dans le cadre de son teasing, qui doit conduire jusqu’à sa présentation au prochain Salon de Los Angeles le 4 décembre prochain, Lamborghini poursuit d’effeuiller les secrets de l’Urus. Avec la vidéo ci-dessous, ce sont ses modes de conduite qui sont mis en avant. Pour le sport, l’Urus saura se défendre avec un mode éponyme, mais aussi « Corsa » (course), ou plus généralement « Strada » (route). En cas de situation montagneuse, on recourt à « Neve », pour neige. Et dans les déserts moyen-orientaux, ce sera « Sabbia », pour sable.

Demeure un sixième mode, « Terra », pour terre, aujourd’hui présenté. Il se sélectionne depuis un levier au titre aussi bien trouvé que le « DNA » d’Alfa Romeo : « Anima », pour l’âme en latin… ou Adaptative Network Intelligence Management, dans la novlangue technique du Groupe Volkswagen. Mais force est de remarquer que cela fonctionne aussi et que cela se mariera au V8 biturbo de 650 ch environ qui animera l’Urus.

Via Instagram, Carscoops et YouTube