Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Lamborghini Aventador Roadster : Chirurgie imminente

Lamborghini s’apprête à réaliser un facelift bienvenu de sa supersportive, l’Aventador. Au programme : des faces avant et arrière redessinées, un d’échappement redimensionné et quelques dizaines de chevaux de plus au menu !

Les prototypes se suivent et ne se ressemblent pas, ces derniers temps. Ainsi, Peugeot ou Nissan peaufinent leurs modèles de grande diffusion en vue du Mondial de l’Automobile de Paris en octobre, ce qui est logique dans la chronologie de leur calendrier. Lamborghini est aussi sur le pied de guerre, et ce même si le Taureau italien ne devrait exposer cette nouveauté qu’au prochain salon de Genève ! Aujourd’hui, on découvre ainsi des clichés pris lors de tests de l’Aventador restylée, vue sur les routes du sud de l’Europe.

C’est la version Roadster, dotée d’un hard top amovible en fibre de carbone, qui a été prise en flagrant délit. Quelques détails distinctifs se remarquent sur cette version restylée : nouveaux pare-chocs avant et arrière, triple échappement triangulaire, une trainée aérodynamique retravaillée pour un maximum d’appui à haute-vitesse grâce à un nouvel extracteur d’air.

La nouvelle Aventador restylée pourrait voir sa puissance croître également, à 720 ou 730 chevaux environ, toujours avec le V12 atmosphérique de 6,5 l partagé avec la SV. Toujours équipée de 4 roues motrices, son patronyme deviendrait alors LP730-4. Déjà impressionnantes, les valeurs dynamiques devraient au-moins demeurer les mêmes, à savoir un 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et une V-Max à 350 km/h.

A noter que ce bloc atmosphérique serait, selon certaines sources proches de la marque, le dernier à être naturellement aspiré : la future remplaçante de l’Aventador devrait être dotée d’un cœur hybride, aux environs de 2020. Le P-DG de l’entreprise, Stefano Domenicali, a confié à nos confrères anglais d’Autocar que « la marque a besoin d’être rassurée sur la viabilité mécanique de l’hybridation. […] Plus elle génère de la valeur ajoutée et un coût maîtrisé pour nos véhicules, plus la marque s’orientera vers elle. C’est pourquoi nous continuerons de travailler de ce côté pour la remplaçante de l’Aventador, afin de lancer à terme un combiné hybride suffisamment fiable, solide et agréable à l’utilisation pour nos futurs clients ».

Pour rappel, la Lamborghini Aventador actuelle a été lancée en 2011 avec un bloc V12 6.5 l atmosphérique de 700 ch. Les perfs stratosphériques de cette supercar sont encore plus folles avec la version SV : 0 à 100 en 2,8 secondes et 356 km/h en V-Max. Au cours de sa carrière, l’Aventador a aussi connu un concept-car -l’Aventador J- et une extrapolation au design décrié, la Veneno, dont elle est la base. Et prochainement, une mini-série de la Centenario sera produite à partir de l’Aventador.

Via Vroom.be, Autocar.co.uk