Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Lada Xcode : Crossover de poche

Lada a présenté au salon de Moscou un concept-car sur la base d’un crossover urbain : le Xcode. Au menu : gabarit de Nissan Juke, design maison doté de la logique « X » vue sur la Vesta et package technologique inédit à venir.

lada_xcode_2016_13

A l’occasion d’un salon de Moscou, Lada, marque star du salon (plus grand stand jamais vu pour la marque) présente sous un flot de 19 modèles dont 6 showcars un concept-car annonciateur d’un futur nouveau modèle dans la gamme : le Xcode.

Rival désigné du tout récent Renault Kaptur (avec un K pour le marché russe), le Xcode préfigure à 99% le modèle de série qui arrivera dans les concessions russes dès l’an prochain. On remarque que la patte stylistique en X, vue notamment sur la Vesta, est présente sur le Xcode au niveau de la face avant et surtout du profil, rendant le véhicule particulièrement robuste. Haute sur pattes, le Xcode possède entre autres des renforts en plastique à l’avant et à l’arrière, des protections latérales et de grandes roues. Force est de constater que sur certains angles, on reconnait un peu de Nissan Juke à l’arrière, et un peu de Renault Kaptur à l’avant, en nettement plus viril. Une logique technique sans surprise, puisque Renault détient 25% du capital de Lada/AvtoVAZ. Le détail intéressant se trouve dans les phares, à LED en forme de X et surmontés d’une fine barre métallique. Il s’installera dans la gamme, sans pour autant déloger le légendaire Niva.

A l’intérieur, le style est très épuré, contraste avec l’extérieur, beaucoup plus torturé, comme en témoigne la simplicité du dessin du bloc compteur ou des aérateurs. On y trouve notamment un grand écran d’infodivertissement au centre de la planche de bord nommé « Lada Connect ». Selon le constructeur russe, celui-ci permet de commander certaines fonctions de la voiture avec le smartphone via une communication cryptée interne entre le conducteur et le véhicule.

Si des fonctions classiques sont possibles, comme ouvrir et fermer la voiture, démarrer et arrêter le moteur, ouvrir le coffre, vérifier l’état des portes et du hayon, prendre rendez-vous pour l’entretien ou pour une réparation, ou encore obtenir des informations sur l’état de la voiture, des fonctions plus précises sous le signe de la sécurité active du véhicule seraient au programme, comme activer un signal lumineux et sonore pour retrouver sa voiture dans un parking, voir l’emplacement du véhicule sur une carte, recevoir une alerte en cas de choc, impact ou manipulation sur la voiture, ou encore un transfert des coordonnées de localisation du véhicule aux services de police si ce dernier se fait voler. Enfin, à la manière d’un dispositif R-Link chez Renault, le Lada Connect pourra analyser notre conduite dans le but de l’améliorer et de réduire sa consommation. Un joli package technologique, inédit pour la marque, que l’on voit normalement sur des véhicules plus haut-de-gamme.

Sous le capot, aucune information technique précise n’a filtrée, si ce n’est la présence d’un moteur turbo de dernière génération associé à une transmission intégrale.

Fort d’une gamme entièrement renouvelée et d’ambitions mondiales retrouvées, Lada serait-il enfin prêt à s’exporter avec succès ? Une chose est sûre : le Lada Xcode arbore des codes stylistiques qui collent parfaitement avec une diffusion plus européenne qu’exclusivement russe.

Via Lada/Avtovaz.