Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

La police luxembourgeoise opte pour la Tesla Model S

La police du Grand Duché du Luxembourg (2,586 km², 82 km du nord au sud, 57 km d’est en ouest) va faire évoluer son parc automobile dans les prochaines semaines. Ainsi à partir du mois de septembre prochain, deux Tesla Model S vont venir rejoindre les X5 et Q7 déjà en service au sein de la police grand ducale.

Si on en croit les propos rapportés par RTL, l’arrivée de ces puissantes mais écologiques grandes berlines est le fait du ministère du développement durable et des infrastructures qui veut développer la mobilité électrique et durable au sein des services de l’état luxembourgeois.
Et parmi ceux-ci il y a la police de la route qui se voit attribuer deux Model S (version non divulguée mais on parle de version P100D) qui seront mise aux couleurs des forces de l’ordre, à savoir une livrée bicolore blanche et orange décorée du drapeau luxembourgeois et d’une rampe de gyrophares bleus.

Dans l’habitacle, les deux berlines recevront la dotation habituelle déjà présente sur les autres véhicules d’intervention rapide de la police.

Ces Tesla Model S seront en test durant les deux prochaines années afin de vérifier si elles sont adaptées aux missions assignées à la police de la route. Le ministère en charge de cette dotation n’a pas précisé comment seront rechargées les autos et si les brigades concernées seront dotées de Superchargeurs « privés » ou si les autos iront faire le plein d’énergie électrique sur les mêmes bornes que les particuliers.

Si l’affaire est un peu une nouveauté en Europe, elle ne l’est pas dans le monde puisque la police de Dubaï ainsi que quelques polices locales américaines sont déjà dotées en Model S.

Reste maintenant à voir si le Luxembourg restera un cas unique dans l’Union Européenne ou s’il fera école dans les prochains mois ou prochaines années car on a encore à l’esprit la récente position du Land de Rhénanie du nord – Westphalie, soutenu par des ministres CDU, qui a écarté la Model S en raison de son coût financier, de son manque de sportivité [ndla : ne pas confondre sportivité et vitesse de pointe] et des performances des batteries en deçà de ce qu’annonçait le constructeur américain.
Les choses changeront peut être lorsque Volkswagen, Audi, Mercedes Benz ou BMW proposeront des VE ou des hybrides rechargeables en nombre dans leurs gammes respectives.

Via RTL, Luxemburger Wort, Twitter.
Crédit illustration : RTL