Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

La nouvelle Fisker 100 % électrique s’annonce

C’est un peu une sorte de renaissance du phœnix mais Henrik Fisker vient d’annoncer la révélation de sa nouvelle Fisker pour la semaine prochaine et en a profité pour nous la dévoiler assez largement via cette image teaser.teaser_fisker

La marque avait fait faillite il y a trois ans mais le designer danois, ex-BMW et ex-Aston Martin (la fabuleuse Z8 et la DB9 c’est lui, eh oui quand même) s’il est resté plutôt en retrait ces derniers temps, ne semble pas avoir perdu son temps et a toujours de grandes ambitions. Le véhicule qu’il nous annonce n’aura en tout cas rien de moins comme objectif que de rivaliser directement avec l’actuelle référence dans l’électrique de luxe : Tesla.

Et les annonces spectaculaires concernant ce nouvel engin ne manquent puisque Henrik Fisker met particulièrement en avant l’autonomie record de cette voiture : 400 miles ! C’est le chiffre annoncé soit environ 640 de nos kilomètres. Une prouesse technologique qui serait due aux batteries dont il se murmure qu’elles pourraient utiliser du graphène. Mais l’autre secret résiderait sans doute également dans le poids de la voiture qui, hors batteries naturellement, pourrait bien être particulièrement faible et ainsi contribuer à la bonne autonomie promise. L’annonce faite par Fisker évoque en effet l’utilisation importante pour la réalisation de la structure de matériaux comme l’aluminium ou la fibre de carbone.

En ce qui concerne le style, là aussi il faudra s’attendre à du spectaculaire, d’abord parce qu’il s’agira d’une berline sportive en ensuite, et surtout, parce qu’elle proposera elle aussi des ouvrants très démonstratifs. On le voit sur cette image, il s’agira de portes papillons antagonistes. Elles devraient garantir selon le créateur un accès à bord d’une très grande facilité et renforceront encore l’espace record, annoncé comme supérieur à celui de ses concurrents, que l’habitacle devrait proposer. On remarquera aussi le profil très élancé mais il n’est pas encore possible de juger de l’apparence complète. On peut néanmoins percevoir quelques similitudes avec la VLF Force 1 V10 au développement de laquelle le designer a également pris part.sketch_fiskerReste que cette annonce volontairement sensationnaliste ne répond pas à nombre de questions qui se posent quant au véhicule, sa motorisation en tout premier lieu, ou quant à la viabilité économique de l’entreprise dont Henrik Fisker ne dévoile pas le financement. Pas plus que le prix du véhicule par ailleurs même si la Model S de Tesla désignée clairement comme concurrente directe permet logiquement d’en saisir les contours.

Plus de réponses, on l’espère, dans les jours qui viennent donc.

Via Henrik Fisker, page FB