Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Koenigsegg Agera XS : Orange mécanique

A l’occasion du prochain salon de Monterey, en Californie, Koenigsegg annonce la présentation d’un exemplaire unique de son hypercar nordique, l’Agera, dans une version spéciale dénommée XS.

Sous cette appellation se cache quelques spécificités venues tout droit de l’imaginaire d’un client aux émoluments conséquents. Tout d’abord, cette Agera RS est la première à être homologuée sur les routes américaines. Ensuite, cette XS n’est autre qu’une Agera RS renommée pour l’occasion en l’honneur de son futur propriétaire.

Les premiers éléments qui frappent concernant la livrée extérieure, où l’orange, nommé « Karosserie Orange », est dominé par une large bande noire centrale. Sinon, pour le reste, cette Agera RS − pardon, XS −, possède toujours son kit carrosserie revu inspiré de la One:1, ses jantes en fibre de carbone, ses freins en carbone-céramique, et son aileron. Aileron qui a été changé pour une pièce annoncée comme « la plus grande » jamais apposée sur une Koenigsegg de série. Ça promet !

A l’intérieur, le traitement colorimétrique de la carrosserie est identique et se retrouve via un intérieur en full Alcantara doté d’un passepoil orange qui court sur tout le cockpit.

Sous le capot, on retrouve le démentiel V8 5.0 de 1176  canassons bien énervés, et curieusement, 100% compatible à l’E85. Niveau performances brutes ? On tourne sur du stratosphérique. Cette croqueuse de Bugatti Veyron (Ou Chiron, c’est selon) se décompose comme ceci : 0 à 100 en 2.8 secondes, 0 à 200 en 7,5 secondes, 0 à 300 en 14.0 secondes, 0 à 400 en 41.0 secondes et Vmax de 446 km/h. Ouf !

La Koenigsegg Agera XS posera au salon de Monterey aux côtés de l’autre extrême de la gamme : la Regera et ses 1500 chevaux.

Via Koenigsegg et Arnaud Taquet pour les photographies