Le Nouvel Automobiliste
Hyundai Santa Fe 2019

Hyundai Santa Fe 2019 : le coréen dévoile son tarif

Oui, vous avez bien lu : le Hyundai Santa Fe 2019 ne dévoile pas SES tarifs mais SON tarif. Plutôt que d’avoir une gamme, ce grand gaillard préfère faire dans la simplicité : un moteur, une finition… une option !

Hyundai Santa Fe 2019 : sur-équipé

Présenté l’an passé à l’occasion du salon de Genève 2018, le grand SUV coréen assume ses 4,77 m de long (+ 8 cm par rapport à son prédécesseur) et ses ambitions haut de gamme. Installation audio Infinity de 12 HP et 630 W, système anti-collision, caméra 360°, freinage d’urgence autonome, régulateur de vitesse adaptatif… ce ne sont que des exemples parmi tous les équipements avancés par le nouveau Hyundai Santa Fe.

Hyundai Santa Fe 2019

Et une fois n’est pas coutume, ces technologies ne sont pas en option, mais de série ! Le Hyundai Santa Fe 2019 prend effectivement le contrepied des constructeurs allemands notamment, en ne proposant qu’une option : la peinture métallisée ! Ainsi, seul le niveau de finition « Exécutive » existe, et est automatiquement couplé bloc 2.0 diesel CRDi de 185 ch, lui-même associé à une transmission intégrale 4 roues motrices et une boîte auto à 8 rapports.

Côté performances, le Santa Fe 2019 « abat » le 0 à 100 km/h en 10,3 secondes (pas si mal, lorsque l’on sait que l’auto pèse 1965 kg !) et Hyundai annonce des émissions de CO2 de l’ordre de 157 g/km.

Hyundai Santa Fe 2019 : des ambitions premiums ?

Et le prix, dans tout ça ? Le Hyundai Santa Fe 2019 sera commercialisé en France dès le premier trimestre au tarif de 51900 €. Son cousin, le Kia Sorento, évolue également dans la même zone de prix, tandis qu’un Volkswagen Tiguan Allspace équivalent (2.0 TDI 190 ch Carat Exclusive 4Motion DSG7) vaut 52830 €… en affichant toutefois un poids inférieur de près de 200 kg.

Le Hyundai Santa Fe 2019 n’est donc pas donné, et paraît plus cher que des SUV du segment D généralistes (Renault Koléos, Nissan X-Trail…) similaires. A ce tarif de 51900 €, il convient par ailleurs d’ajouter 2610 € de malus écologique. Malgré tout, le SUV coréen a pour lui un équipement pléthorique, et il est certain qu’un SUV premium allemand aussi bien équipé dépasse amplement le tarif donné plus haut. Mais se pose forcément la question de l’image de marque… si l’on pourrait débattre longtemps sur ce sujet, il convient de préciser que de toute manière, le marché français reste et restera un tout petit marché pour le Santa Fe.

D’ailleurs, lors de la présentation de cette nouvelle génération en mars 2018, sa commercialisation en France était compromise : le nouveau Hyundai Santa Fe aurait pu ne pas arriver du tout, ou alors, seulement en 2020 (ce qui était prévu initialement, mais le barème bonus/malus « allégé » a sans doute fait changer d’avis Hyundai).