Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Hyundai i30 2017 : Teaser ionique (vidéo)

Hyundai a livré de mystérieux teasers de la troisième génération de sa compacte i30. Considérée comme la plus vendue des Hyundai avec le Tucson, l’i30 se renouvelle pour mieux faire face à une concurrence toujours plus armée.

L’actuelle i30, sortie en 2012 et restylée en 2014, représente le plus gros des ventes de la marque sud-coréenne avec près de 90 000 exemplaires écoulés l’an passé. Le droit à l’erreur est donc presque interdit pour cette marque qui vit en France dans l’ombre de son homologue Kia depuis bien longtemps maintenant.

Sur les teasers de la compacte, on y distingue une face avant plongeante agressive à souhait dotée d’une calandre hexagonale, de nouveaux feux avant redessinés, plus angulaires, et de feux diurnes à LED.

Cette configuration faciale n’est pas sans rappeler ses inspiratrices, les récents showcars Santa Cruz et Intrado, mais aussi le dernier bébé technologique de la marque de Busan, la berline hybride iOniq. Ainsi, elle gagne en finesse et en personnalité ce qu’elle cherchait à posséder depuis le lancement de la précédente génération en 2007.

A l’arrière, certains y verront une filiation lumineuse plutôt évidente avec la BMW Série 1 restylée. En dehors de cela, les zones de lumière du cliché indiquent clairement un volume massif et trapu au possible.

A noter le dessin de la nouvelle calandre, plus basse et plus typée premium. On doit cet appendice hexagonal, baptisé « Cascading Grille » par Hyundai, à Peter Schreyer. Auteur du complet renouveau stylistique instauré en près de 10 ans de la marque sœur, Kia, le directeur du design de Kia est passé chez Hyundai depuis 2013 et avoue vouloir se concentrer dorénavant sur elle afin de combler ce manque d’image chronique la marque possède comme un vulgaire chewing-gum sous la chaussure.

L’intérieur devrait lui aussi monter en gamme : on parle d’un dessin plus léger et travaillé à l’image de ce que propose BMW et Mazda sur leurs modèles respectifs.

Côté motorisations, peu d’informations ont filtré. Néanmoins, on peut d’ores et déjà être sûrs de l’arrivée d’une version turbulente baptisée i30 N. Ainsi dotée de cette douzième lettre de l’alphabet, la compacte sud-coréenne gagne un bloc 4 cylindres 2.0 turbocompressé fort d’environ 260 à 270 ch et 309 Nm de couple maxi associé à une boite manuelle à 6 rapports pour 250 km/h en vitesse de pointe, autolimités.

Enfin, les variantes de l’i30 seraient moins nombreuses que l’actuelle, à savoir 5 portes et/ou break. La version 3 portes serait supprimée de son catalogue, faute de volume de ventes suffisant dans cette configuration. Rendez-vous au Mondial de l’Automobile de Paris en octobre pour sa présentation officielle. Cette 59ème édition du salon automobile le plus visité au monde devant Tokyo et Francfort promet d’être très riche en nouveautés.

Via Hyundai Motors, Youtube.