Le Nouvel Automobiliste

Bienvenue à bord du Peugeot i-Cockpit 2.0 (photos, vidéos)

Avec leur petit volant et leurs compteurs surélevés, les postes de conduite des dernières Peugeot ne font pas l’unanimité. Malgré tout, cela n’empêche pas la marque au lion de présenter une nouvelle itération de son i-Cockpit.

i-Cockpit : c’est le nom donné par Peugeot à ses postes de conduite. Inauguré en 2012 sur la 208, l’i-Cockpit se caractérise par un volant au diamètre réduit, des compteurs surélevés et au centre de la planche de bord, un écran tactile. Trois ingrédients que l’on peut retrouver depuis dans les habitacles des 2008 et 308 II. Certains adorent, d’autres détestent : pour autant, Peugeot dévoile aujourd’hui la nouvelle génération de son i-Cockpit.

Les intérieurs des Peugeot 208, 2008 et 308 II, et l’i-Cockpit de première génération.

Si les bases restent les mêmes, le volant devient encore plus compact, et dispose d’une jante présentant deux méplats « pour une meilleure préhension » et un champ de vision amélioré d’après la marque au lion. Ensuite, le combiné tête haute voit ses compteurs remplacés par une dalle numérique de 12,3 pouces (à l’image du « virtual Cockpit » de chez VAG), entièrement paramétrable et personnalisable. Ce combiné est sensé regrouper toutes les informations nécessaires au conducteur (vitesse, jauge d’essence…), sans qu’il ait besoin de (trop) quitter la route des yeux.

La nouvelle génération de l’i-Cockpit.

L’écran tactile  est également reconduit. Sa taille est de 8 pouces, et il surplombe désormais la planche de bord, en étant ainsi posé comme une tablette au-dessus des aérateurs centraux. Il réunit l’ensemble des commandes de confort (radio, climatisation, etc).

Pour bien se figurer ces changements, Peugeot accompagne ses mots de photos, et en profite (même s’il ne le dit pas !) pour dévoiler la planche de bord de son nouveau 3008, qui entrera prochainement en concurrence avec les autres SUV compacts du segment (Renault Kadjar en tête sur le marché français). Il sera dévoilé dans sa globalité le mois prochain, mais en attendant, nous pouvons notamment découvrir les « toggle switches » (touches chromées) présentes dans son habitacle. Seront au programme également : un diffuseur de fragrances, des sièges avec fonction massages multipoints, ou encore des paramètres d’ambiance musicale.

La connectivité n’est pas oubliée puisque le 3008 II pourra jouir de la fonction « MirrorScreen » (compatible avec Apple Carplay, Android Auto et Mirrorlink), qui retranscrit l’écran de votre téléphone sur l’écran tactile central. Il profitera également d’une navigation 3D connectée à reconnaissance vocale.

Peugeot conclut en disant que cette nouvelle itération de l’i-Cockpit « concrétise l’intérieur Peugeot de demain » . D’ici là, on a hâte de la découvrir sur le nouveau 3008, et nous ne manquerons pas de vous donner notre avis dès que cela sera possible.

Pour la découverte de l’i-Cockpit en vidéo, c’est par ici

A revoir dans quelques semaines sur le nouvelle version du crossover 3008.

Source : Peugeot, Youtube.