Le Nouvel Automobiliste
Airbump

Citroën C3 restylée : la fin de l’Airbump a sonné !

Citroën semble nous habituer à ce genre de frustration : arriver sur le marché avec une innovation sans la pérenniser. Après la suspension SC-CAR qui supprimait le roulis de la Xantia Activa, abandonnée après 6 ans de vie, après le volant à moyeu fixe des premières générations de C4 et C4 Picasso, présentes sur les secondes générations de C5 (hors phase 3 chinoise), abandonné par la suite, Citroën vient de mettre fin aux jours de l’Airbump. Et pourtant, les Airbump sont toujours présents sur les Citroën : que se passe-t-il ?

Un concept innovant

Présenté lors du salon de Francfort 2013 sur le concept car Cactus (dernier du nom), annonçant le C4 Cactus de série commercialisé 6 mois après, l’Airbump est une protection latérale sophistiquée. Citroën (avec son fournisseur Rehau) a développé une pièce réellement destinée à absorber les chocs : fini le PP (polypropylène), place au TPU (polyuréthane) , matériau souple emprisonnant des capsules d’air. D’une épaisseur de 5 cm, l’Airbump du C4 Cactus pouvait s’enfoncer sur 2 cm dans la zone des « gélules ».

Le matériau étant à mémoire de forme, aucune crainte à avoir : les petits chocs urbains sont sans conséquence sur la vie de la voiture. Autre avantage du TPU sur le PP : le matériau est nettement moins sensible aux rayures.

C’est donc la C4 Cactus qui inaugure cette technologie en 2014 avec des Airbump disponibles en 4 couleurs (teintées dans la masse). Des personnalisations destinées aux flottes sont présentées mais n’aboutiront jamais. Fin 2016, c’est l’autre grande nouveauté de Citroën, la C3 de troisième génération, qui propose des Airbump : en option sur le milieu de gamme, de série en haut de gamme. Une seule couleur, cette fois, mais un cerclage coloré fait son apparition, selon la teinte du toit. Et depuis ? Aucune autre voiture n’a eu recours à ces fameux Airbump en TPU…

L’Airbump est mort dans le concept, mais pas dans le style

Lors du restylage de la Citroën C4 Cactus, les fameux Airbumps qui garnissaient généreusement les flancs de la voiture sont été repositionnés sur le bas de caisse et affinés, pour reprendre la terminologie de Citroën. Tout le monde l’avait remarqué. Mais ce qui saute moins aux yeux, c’est lorsque l’on s’amuse à appuyer sur ces nouveaux Airbumps : fini l’effet « Reebok Pump », on est face à un protecteur de porte classique. Changement de matériau, changement de technologie, mais le style conserve les stigmates des capsules du premier Airbump.

Les nouveautés de la même période n’y ont pas échappé : la C5 Aircross, la C3 brésilienne, le C4 Aircross chinois ou le Berlingo ont tous présenté des protections latérales au look évoquant résolument les fameuses capsules de l’Airbump originel, le nom Airbump continue d’ailleurs d’être utilisé par Citroën mais la technologie, elle, est celle d’un protecteur de porte traditionnel.

Derniers des mohicans, les Airbump optionnels de la Citroën C3 étaient les seuls représentants de la technologie originelle des Airbump mais un petit tour à la découverte de la nouvelle C3 restylée (découverte ici, tarifs détaillés là ; interview ici et essai complet par là) nous a permis de voir que les nouvelles baguettes latérales de la voiture ne s’enfonçaient plus comme les anciennes : Citroën semble avoir définitivement tourné le dos aux véritables Airbump, ceux que l’on nous vendait comme solution miracle aux agressions urbaines.

Si le style reste, la technologie, elle, s’en va rejoindre le volant à moyeu fixe, la suspension Activa, le Modubox et d’autres excentricités propres à Citroën. Mais si l’appellation Airbump est désormais galvaudée, on peut toutefois apprécier le style toujours original des baguettes latérales de Citroën avec leur relief et leurs enjoliveurs colorés.

L’Airbump est mort, mais les designers ne l’ont pas enterré ! Et il est d’ailleurs très probable que l’on les retrouve dans la future Citroën C4.

Photos : Le Nouvel Automobiliste, BASF, Google Images

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.