Le Nouvel Automobiliste

Pour son second salon en tant que marque du Groupe PSA, Opel avait un programme complet ! Deux premières mondiales, un restylage, sans oublier quelques modèles historiques : il ne manquait presqu’un concept-car au tableau. Mais l’enjeu était loin du design pour le Blitz qui présentait la palette de ses technologies d’électrification ainsi que la nouvelle génération de sa fétiche Corsa !

Opel au salon de Francfort : cap vers l’électrification

Toutes les marques doivent y venir mais pour Opel, ce fut juste ! Juste car, encore sous la tutelle de General Motors, le constructeur de Rüsselsheim n’était pas vraiment en avance sur l’hybridation ni l’électrification. Pourtant pionnier avec l’Ampera puis l’éphémère Ampera-e, c’est finalement avec PSA que le Blitz généralise et surtout standardise ses choix technologiques. Pour du pur électrique, c’est la plateforme CMP avec batterie 50 kWh qui est présentée. Elle sera étrennée par la Corsa E à partir de 2020, qui sera la seconde voiture 100 % électrique d’Opel de série après l’Ampera-e.

Pour l’hybride rechargeable, on regarde vers l’autre plateforme modulaire de PSA, l’EMP2, avec chaîne de traction essence – électrique de 300 ch baptisée HYbrid4. Son premier utilisateur sera le Grandland X HYbrid4 qui sera commercialisé dans la foulée des Peugeot 3008 HYbrid4 et du DS 7 Crossback E-Tense 4×4. Electrique ou Hybride, Opel propose un câble de recharge universel qui combine les mode 2 et 3.

Non loin de là, pour les fans de miniature, la dernière Corsa était proposée en taille 1:55 reproduite par Majorette, une autre première mondiale !

Le stand Opel était complété par deux Astra restylée, berline et Sports Tourer, un Zafira Life, une Corsa GT de 1987, ou encore une Insignia Sports Tourer bleue. Dans un stand au style inspiré par le Bahaus était accrochée en hauteur la GT Elektro, première voiture électrique de l’histoire d’Opel… C’était une étude et cela remonte, déjà, à 1971 ! Le tout sous les regards d’une Kadett de 1949, exposée à l’entrée du Salon, d’une auto-tamponneuse… mais aussi de Carlos Tavares, Président du Directoire du Groupe PSA.

Galerie photos Opel au Salon de Francfort 2019

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste