Le Nouvel Automobiliste

Ford était un peu chez lui à Francfort. En effet, basée à Cologne, la branche européenne de Ford est à sa façon un constructeur allemand. Et l’IAA d’être son terrain de jeu au même titre qu’Opel, Volkswagen, Skoda ou encore BMW. Outre trois nouveaux SUV, Ford exposait les versions hybridées de ses Tourneo et Mondeo.

Ford au Salon de Francfort : des SUV, de l’hybride, et des SUV Hybrides

En attendant la Mustang électrique, premier modèle électrique de grande série annoncé par Ford, l’ovale bleu s’hybridise à vitesse grand V. Ses trois nouveaux SUV, les Puma, Kuga et Explorer le seront, au même titre que la Mondeo et la gamme Tourneo/Transit. Et les Focus et Fiesta suivront !

Bien sûr, les technologies ne sont pas toutes identiques : si les Kuga, Mondeo, Transit et Explorer sont de véritables hybrides rechargeables, les plus petites Fiesta et Puma sont des MHEV, des mild-hybrid avec batterie 48 volts. Plus petite, donc moins lourde et moins chère, elle est surtout une assistance à l’accélération façon Toyota Prius, mais c’est déjà suffisant pour réduire les consommations et les émissions polluantes.

Nous vous reparlerons prochainement de la stratégie électrification de Ford avec son responsable, Thomas Zenner, que nous avons interviewé.

Galerie photos des Ford du Salon de Francfort 2019

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste