Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Francfort 2015 : Premiers visuels des stands

Le Salon de Francfort approche à grands pas. Son ouverture à la presse, prévue le 15 septembre, se prépare plusieurs semaines l’avance afin de concevoir et mettre sur pieds les stands qui accueilleront les voitures. Plus exactement, les organisateurs laissent, comme au Mondial de l’Automobile, 2 semaines aux constructeurs pour bâtir leurs halls, au sens propre (certains n’habillent que murs et sols) ou figuré (Audi construit depuis 2011 son « Arena », hors des bâtiments du Salon) ! Cette année, BMW a dégainé ces plans de stand en premier, ainsi qu’Alfa Romeo.

Le Groupe BMW

En 2015, le Groupe BMW est installé Hall 11, un hall que le groupe occupe à lui tout seul. Il occupera, également, les horaires des trois premières conférences de presse du matin dès 8h30 (mais ça, à part quelques journalistes matinaux, ça n’intéressera pas grand monde !). Ce qui se remarquera tout au long du salon jusqu’à la fermeture le 27 septembre, c’est la superficie occupée par BMW : 12 000 m². C’est, pour ceux qui connaissent le Mondial, la superficie du Hall 6 (le parking des autocars de tourisme), ou près de 3 fois la superficie du Hall 8. Voire, 4 fois la superficie des stands Renault ou Peugeot du même Mondial… Bref, du gigantisme, encore plus vaste qu’en 2013 où BMW avait déjà occupé 10 000 m².

Dans ce vaste espace sera installé un circuit. Oui, oui, un circuit de 400 m de long (là encore plus long qu’en 2013) qui surplombera les espaces d’exposition et où rouleront des modèles BMW et Mini tout au long de l’événement. 20 fois par jour, les dernières technologies BMW et Mini seront présentées roulantes sur le circuit… D’ailleurs, les visuels ne trompent pas sur l’intention des Munichois : faire de leur stand un « magasin », avec ses enseignes, son application dédiée etc. Une mezzanine en hauteur sera réservée à la BMW Série 7, pour mieux approcher les caractéristiques et possibilités de personnalité de la voiture.

Alfa Romeo

Nous disposons à l’heure actuelle de moins de détails sur le futur stand Alfa Romeo, situé Hall 6. D’une taille forcément plus modeste que le décorum BMW -après tout Alfa ne joue pas à domicile-, il surprend par la présence envisagée de seulement 3 voitures, 2 rouges et 1 blanches. Qui sont aussi les deux couleurs vues lors de la présentation à la presse de la nouvelle Giulia !

Ce que nous pouvons déduire de ces quatre visuels officiels, c’est qu’outre de sympathiques espaces de repos (pour les clients ?) avec de confortables canapés, il y aura quelques bureaux de ventes comme l’on en attend sur chaque salon. A voir par la suite si Alfa Romeo proposera plus de voitures en journées publiques, où s’il limitera sa présence francfortoise au seul dévoilement de la berline Giulia. Il y a pourtant (encore !) quelques autres Biscione à exposer, que ce soit l’exceptionnelle 4C, ou les plus âgées Giulietta et MiTo ; au dernier Mondial, le constructeur s’était même permis d’exposer une Sprint de 1954.