Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Formule 1 : Red Bull change de robe

Adieu Infiniti, adieu Renault, bonjour Tag Heuer et bonjour Puma. Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir de la partie sponsoring, pour la nouvelle livrée de la Formule 1 Red Bull.

Ce n’est pas encore la F1 définitive, la RB12, mais c’est en tout cas ses couleurs de baptême. Les livrées Red Bull sont parmi les plus stables du plateau de F1, et la monoplace de 2016 ne déroge pas aux fondamentaux : gros logos au nom du limonadier, gros taureau énervé sur le capot, et harmonie de jaune et rouge sur fond bleu nuit.

Dans le détail cependant, on remarque que la livrée est désormais matte, et que le logo nominal Red Bull est sans liseré blanc. Apparaît en beaucoup plus gros qu’avant le nom de Tag Heuer aussi, pas uniquement pour le sponsoring de ses montres mais surtout parce que c’est la nouvelle appellation du moteur V6 Turbo hybride, qui reste fourni par Renault Sport Racing, à Viry-Châtillon. Un psychodrame a en effet duré toute la saison 2015, mêlant tant les accusations d’inefficience du moteur français, de mauvais châssis de l’écurie autrichienne, sur fond de volonté de retour de Renault avec sa propre écurie. Résultat, une solution a minima a été trouvée avec des moteurs anonymes, comme au bon vieux temps de V10 Mecachrome, Playlife ou Supertec.

Voilà pour l’esthétique de l’écurie Red Bull : Christian Horner a sorti un discours « façon Apple » en précisant que « la livrée a évolué avec les différents sponsors, on s’est dit qu’on allait pouvoir faire quelque chose d’innovant en partant d’une feuille blanche. C’est un look différent.» La voiture, toujours pilotée par le duo Kyvat / Ricciardo, roulera pour la première fois ce lundi 22 février à Barcelone. Reste donc à voir si les performances tant moteur que châssis seront au niveau pour espérer grimper sur les podiums ou remporter quelques grands prix. Au pire, Red Bull pourra toujours dire que « c’est la faute de Tag Heuer »… 😀

Via Red Bull et Twitter