Le Nouvel Automobiliste
Nouveau Ford Puma 2019 SUV

Ford Puma 2019 : le SUV aux faux-airs de GT

Avec un nom de fauve et un design alléchant, le Ford Puma 2019 fait son entrée sur le marché des SUV citadins (B-SUV). Est-ce suffisant pour se tailler la part du lion ? Rien n’est moins sûr, tant le nombre de protagonistes sur le segment est important (nouveau Peugeot 2008, Renault Captur – prochainement remanié – ou encore Volkswagen T-Cross). Malgré tout, le Ford Puma 2019 possède de nombreux arguments au-delà de son esthétique, et c’est ce que nous allons découvrir.

Nouveau Ford Puma 2019 SUV

Ford Puma 2019 : retour vers le passé

Ford Puma, Ford Puma… Ce nom vous rappelle quelque-chose ? Vous avez raison ! Le Ford Puma a déjà existé, entre 1997 et 2002. Il s’agissait d’un petit coupé, basé sur la plate-forme de la Fiesta. Avec une palette de motorisations (essence) allant de 90 à 125 ch, et un châssis largement retravaillé par rapport à sa matrice, le Ford Puma donnait le sourire à son conducteur.

A la base, le Ford Puma c’était ça !

Aujourd’hui, il n’est malheureusement point question de petit coupé : symbole de notre époque, le nouveau Ford Puma 2019 est un SUV. Encore un, constaterez-vous. Passé l’effet d’abondance, vous remarquerez que son design a fait l’objet de toutes les attentions. Présenté en bleu (11 teintes de carrosserie seront au programme) et dans une livrée ST-Line, le Ford Puma 2019 avance de belles rondeurs, et des phares (full-LED) inspirés de la célèbre Ford GT. Long de 4,18 m pour 1,80 m de large, le Puma semble dénué d’agressivité et être aux antipodes d’un Peugeot 2008 II, hyper-SUV dans son dessin. A titre de comparaison, le Ford Puma 2019 est à peine plus haut qu’une Fiesta Active (1,53 m, contre 1,50 m) et rend 12 cm au Ford Ecosport (qu’il ne remplace pas, en tout cas pour l’instant).

Le Ford Puma 2019 (fabriqué en Roumanie) paraît bien plus original esthétiquement que le Ford Kuga, récemment renouvelé. Dans sa version ST-Line, il dispose de jantes de 18 pouces.

Retrouvez à ce lien nos photos et impressions exclusives à propos du nouveau Ford Puma.

Ford Puma 2019 : un fauve accueillant

Un beau design, c’est bien. Un beau design combiné à des aspects pratiques, c’est encore mieux ! Et ça l’est d’autant plus lorsque l’on postule au segment des B-SUV. Concernant ce Ford Puma 2019, la donnée la plus marquante est peut-être celle du volume du coffre. En proposant 456 dm3, il fait mieux qu’un Peugeot 2008 plus grand de 12 cm (434 dm3) et un poil mieux qu’un Volkswagen T-Cross (455 dm3), au design pourtant plus carré. Le nouveau Ford Puma 2019 dispose en fait d’une botte secrète : un compartiment sous le plancher, baptisé « MegaBox ». Celui-ci permet de gagner 80 dm3, et mesure 76,3 cm de large et 75,2 cm de long pour 30,5 cm de profondeur. Il bénéficie par ailleurs d’un revêtement résistant et lavable à l’eau grâce à un bouchon de vidange.

C’est une première dans la catégorie des B-SUV : le Ford Puma 2019 dispose d’une fonction « main libre », permettant d’ouvrir le coffre d’un seul geste du pied sous le pare-choc. Il offre également la possibilité d’avoir des housses de sièges « dézippables » (comme le Renault Captur ou, à l’époque, la Peugept 1007).

Sans surprise, le Ford Puma 2019 fait le plein de nouvelles technologies. Au centre de la planche de bord (dont l’ergonomie est largement inspirée de celle des dernières Ford Focus et Kuga), trône un écran tactile de 8 pouces, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Pour le conducteur spécifiquement, une dalle numérique de 12,3 pouces vient remplacer les compteurs analogiques, sans que Ford ne précise si ce dispositif sera de série ou en option. Il sera quoi qu’il en soit personnalisable et haute-définition (1920 x 720 pixels). A noter que, comme les autres nouvelles Ford, le Ford Puma 2019 disposera d’un modem 4G FordPass Connect, avec une connexion pouvant accueillir jusqu’à 10 appareils.

Ford Puma 2019 : hybridation légère au programme

Au lancement, le Ford Puma 2019 sera disponible avec une motorisation essence 1.0 EcoBoost Hybrid de 125 ou 155 ch. L’appellation « Hybrid » vaut pour la présence d’un alterno-démarreur de 11,5 kW et d’une batterie de 48V (le volume de coffre s’en retrouve réduit à 402 dm3, au lieu de 456). Un système qui, selon Ford, permet notamment de gagner jusqu’à 9% d’efficacité énergétique lors des phases d’accélération, en fournissant un couple de 50 Nm. Le moteur 1.0 EcoBoost Hybrid émet 123 g de CO2/km dans son itération de 125 ch (124 pour la version 155 ch) pour une consommation mixte annoncée de 5,4 l/100 km quelle que soit la puissance du moteur. Une version « normale » (sans hybridation légère) du bloc EcoBoost sera également proposée. Cependant, seule sa déclinaison de 155 ch existera lors de la commercialisation en septembre (date à laquelle les carnets de commande seront ouverts). Il faudra en effet attendre quelques mois pour retrouver le bloc 1.0 EcoBoost 125 ch sous le capot du Ford Puma 2019 et une boîte automatique à double embrayage de 7 rapports. Quant au Diesel enfin, il y aura bien une motorisation de ce type qui sera proposée mais elle ne sera pas commercialisée en France.

Fidèle à son annonce d’avril dernier, Ford fait profiter à son Puma de « versions électrifiées ».

Les aides à la conduite seront également légion. Pêle-mêle, nous pouvons citer le régulateur adaptatif intelligent, le freinage automatique d’urgence l’aide au maintien dans la voie ou encore, un tout nouveau dispositif chez Ford : lalerte de danger imminent. Activée grâce au modem intégré FordPass Connect, cette technologie C2X (Car-to-Everything) peut partager et informer les conducteurs (de Ford !) de situations dangereuses sur la route.

Stylé, et a priori pratique, le Ford Puma 2019 semble avoir des arguments. Il devrait par ailleurs confirmer la tendance de 2018, qui voulait que pour 5 véhicules Ford vendus dans le monde, 1 soit un SUV. Il reste cependant à voir si le nouveau Ford Puma (qui arrivera dans les concessions à la fin de l’année) saura tirer son épingle du jeu, sur un segment où la concurrence est très rude. Il devra par ailleurs composer avec une image de Ford légèrement ternie en Europe (suppression de postes, fermetures d’usine…). En tout cas, notre reporter, qui a pu découvrir « en situation réelle » le nouveau Ford Puma, a été séduit !


Découvrez nos photos exclusives du Ford Puma 2019 et nos impressions !

Ford Puma Le Nouvel Automobiliste