Le Nouvel Automobiliste
Ford Focus ST 2019

Ford Focus ST : toujours plus de puissance

En attendant la future version RS qui chapeautera la gamme, Ford vient de dévoiler la Focus ST. Au programme entre autres, un moteur issu de la Mustang pour des performances revues à la hausse par rapport à l’ancienne génération.

Moteur, action !

En lisant l’introduction, vous pourriez croire qu’un V8 de 5.0l allait faire son apparition sous le capot de la Focus : coupons court toute suite à tout fantasme, il n’en est rien !

La Focus ST n’hérite en effet pas du big block américain mais plutôt du 4 cylindres 2.3l Ecoboost, également présent sous le long capot du coupé emblématique de la marque, dans une version légèrement moins puissante puisqu’il est ici question de 280 ch contre 290 sur la Mustang.

Tout cela commence à devenir très sérieux ! L’ancienne mouture de Focus ST disposait « seulement » d’un 2.0l de 250 ch, le gain est donc substantiel et replace la Focus ST dans la compétition des compactes sportives qui oppose notamment les Peugeot 308 GTi (263 ch), Renault Mégane RS (280ch ou 300ch en version Trophy), Volkswagen Golf GTI ( 265ch en version Clubsport et 290ch pour la TCR) ou encore Honda Civic Type R (320 ch).

Ce nouveau moteur délivre toute sa puissance à 5500 tr/min et son couple maximum de 420 Nm (+60 Nm par rapport à l’ancienne Focus ST) entre 3000 et 4000 tr/min. Des chiffres intéressants, qui permettent d’annoncer un 0 à 100 km/h effectué en moins de 6 secondes.

Dans la technique

Le nouveau bloc ecoboost dispose « d’un turbo à double entrée à faible inertie optimisant l’ensemble des flux thermodynamiques pour réduire les interférences des gaz résiduels et ainsi améliorer la réactivité du moteur ainsi que d’un système anti-lag ». Soit.

Comme sur la précédente génération, la Focus ST 2019 sera également disponible avec un bloc diesel, toujours beaucoup moins puissant que son homologue carburant au sans-plomb. Avec 190 ch à 3500 tr/min et 400 Nm de couple entre 2000 et 3000 tr/min, il reste néanmoins moteur diesel le plus puissant jamais proposé sur une Focus.

En plus de ces nouveaux moteurs, la Focus ST adopte une nouvelle boite automatique à 7 rapports et palettes au volant, dérivée de la version 8 vitesses équipant les versions plus sages de la compacte. De série, la Focus ST sera toujours proposée avec une transmission manuelle à 6 rapports, associée à un système Rev-Match facilitant les rétrogradages (talon-pointe automatique, sur motorisation essence uniquement)

Un Différentiel à Glissement Limité fait également son apparition (en série sur l’Ecoboost), ainsi qu’un sélecteur de modes de conduite agissant sur la direction, la cartographie de pédale d’accélérateur, l’ESP, le DGL, la sonorité artificielle du moteur et, plus étonnant, sur la climatisation !

Les suspensions actives optionnelles peuvent également être commandées via les différents modes, mais ces dernières ne seront disponibles que sur la carrosserie 5 portes. La nouvelle Focus ST pourra en effet être aussi commandée en déclinaison break.

Le point design

Au chapitre du style, la quasi totalité des éléments de design sont repris de la finition ST-Line, avec toutefois quelques petites nouveautés comme une calandre légèrement redessinée ou encore de nouvelles jantes 19 pouces (chaussées en Michelin Pilot Sport 4S), ainsi que deux nouveaux coloris ( Bleu Ford Performance et Orange Fury ). A l’intérieur, des baquets Recaro renforcent l’ambiance sportive, de même que le pédalier en aluminium.

La nouvelle Focus ST dipose des mêmes équipements technologiques que le reste de la gamme, comme le régulateur adaptatif, l’afficheur tête haute, l’aide au maintien dans la voie, les phares full led adaptatifs ou encore le système de reconnaissance des panneaux.

Encore un peu de patience

Les tarifs ne sont pas encore annoncés, mais la Focus ST sera disponible en concession cet été. N’espérez pas la voir au Salon de Genève en Mars, Ford ayant fait l’impasse sur le rendez-vous helvétique. Il faudra tabler sur un malus assez élevé malheureusement, les premiers chiffres dévoilés concernant les émissions de CO2 laissent entrevoir une taxe comprise entre 6053€ et 8173€ pour les versions 2.3 Ecoboost (70€ pour le 2.0l diesel). Oui, ça fait mal.