Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Fiat joue les machos en Argentine…

… et si c’était sensé être de l’humour, ce qui reste franchement à démontrer, ça n’a pas du tout fait rire les associations féministes locales. Et on les comprends.

012 Fiat manuel sexiste ArgentineEn effet lors de la vente de ses modèles distribués en Argentine la marque italienne distribuait un petit guide dans lequel elle se laissait aller à ce qu’elle considérait comme des traits d’humour. Dans ces manuels du « bon usage » des conseils sont ainsi distillés aux futurs conducteurs du véhicule. Premier problème, ces conducteurs désignés comme « pilote » sont, selon ce guide, presqu’exclusivement des hommes puisqu’il y a une référence récurrente au « copilote » qui lui, pardon elle, est quasi automatiquement une femme.

Et là les remarques et les conseils à base de clichés et de stéréotypes sexistes fusent. Petit florilège : on vous conseille de bien respecter les principes de priorité à un carrefour mais « vous pouvez faire une exception si jamais l’autre voiture est conduite par une femme réellement bonne ». La personne qui souhaiterait être votre copilote se devra de savoir faire la conversation et, si c’est une fille, « avoir au moins de belles jambes ». Si votre passager est une dame et qu’elle porte une jupe très courte, il est recommandé de la placer à l’arrière pour ne pas être déconcentré. Même dans le cas où la jupe ne serait pas courte mais que vos bains s’avèreraient baladeuses la place arrière est aussi la bonne solution. Il est aussi fortement recommandé de ne pas freiner violemment quand la passagère s’adonne à sa séance de maquillage. et d’autres subtilités dans le même style…

Pour les hispanophones voici quelques photos du manuel incriminé qui, même sans la traduction, devraient s’avérer assez parlantes.

Inutile de préciser que les associations féministes argentines n’ont que moyennement apprécié ce manuel et ont pointé du doigt Fiat et sa communication pour le moins « border line ». A la tête de ces protestations l’association « Ni Una Menos » qui lutte contre les violences faites aux femmes et qui a notamment publié les photos de ce manuel sur son compte Facebook. La réaction de Fiat Argentine ne s’est pas faite attendre puisque la marque a décidé de retirer son manuel et a présenté ses plus plates excuses via Twitter.Tweet Excuses Fiat ArgentineVia The Guardian, Ni Una Menos