Le Nouvel Automobiliste
Fiat 500 électrique

Fiat 500 électrique en Europe : ça se précise !

L’éphémère Fiat 500 électrique, ou 500e pour être exact, n’a pour l’heure vécu que 5 ans entre 2013 et 2018 en Californie. Pourtant, elle va revivre en Europe à partir de 2020 ! L’usine de Turin commence expressément à être transformée pour accueillir sa production. Derrière la motorisation, c’est aussi le retour de la Fiat 500 en Italie à Mirafiori, puisqu’elle est produite pour l’heure en Pologne à Tichy.

Fiat 500e en Europe : la Fiat 500 électrique arrive enfin !

Ce jeudi 11 juillet, les premiers robots de la ligne de production de la Fiat 500 électrique ont été installés à Mirafiori (Turin). De quoi rassurer sur le calendrier de lancement, un point sur lequel Fiat dérive souvent. Sauf que cette fois, la promesse d’une 500 électrique pour 2020 sera tenue, avec d’après le directeur des opérations FCA en Europe Pietro Gorlier, une production « au deuxième trimestre 2020 ».

Mirafiori n’est pas un choix anodin : c’est la plus grande usine FCA dans le monde, elle est située sur le sol italien et non en Pologne comme le site historique de la « Nuova 500 » situé à Tichy. Ainsi, Fiat peut aussi se targuer de relocaliser la production de la 500 et d’investir dans son pays d’origine. La production de la 500 électrique à elle seule est calibrée pour 80 000 unités par an, dans un premier temps. La précédente 500e était, elle, produite au Mexique et n’a jamais traversé (sauf import réalisé par des personnes privées) l’Atlantique. Reste à savoir si la technologie aura évolué entre la 500e d’il y a pratiquement 10 ans et celle de « demain », ainsi que le tarif auquel elle sera vendue (on parle pour l’instant de 32 000 euros sans aides gouvernementales).

Fiat et l’électrification à marche… forcée

On se souvient du (léger) dédain de Fiat pour l’électrification de ses gammes, dont le sommet fut atteint en 2014. A cette époque, le Groupe FCA invitait sérieusement les Californiens à ne pas acheter les 500e, considérant que chaque modèle vendu était une perte de 14 000 dollars ! Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et Fiat a annoncé une électrification massive de ses produits, en commençant par la 500 pour les VP, et par le Ducato côté VU. au total, cela représente une investissement de plus de 9 milliards d’euros d’ici 2022. Dans l’attente que ces modèles arrivent, FCA s’est assuré de compenser ses émissions de CO2 par un accord avec Tesla.

Plus récemment, Fiat a présenté à Genève la vision de sa Panda du futur sous la forme du concept Centoventi. A terme, d’ici 2021/2022, ce sont 12 modèles hybrides ou électriques qui sont annoncés dans les gammes du Groupe FCA.