Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

FIA WEC : Retour sur les 6H de Silverstone (photos)

Après une très belle saison 2015, le WEC a repris du service à Silverstone le 17 avril ! Nous étions de la partie pour vivre l’ouverture du championnat. Gentlemen, start your engine ! 

Alors que tous les regards sont rivés vers la Belgique et les 6 Heures de Spa en ce beau week-end de l’Ascension, voici un court retour sur la première manche du championnat à Silverstone. Commençons cet article en remerciant chaleureusement Toyota France pour l’opportunité qui nous a été donnée de suivre le rendez-vous anglais à leurs côtés ! L’expérience a été hors-norme, et c’est grâce à Sébastien Grellier et toute son équipe ! Je vous invite à lire l’article dédié à la course de Toyota, en cliquant ICI .

Après le Prologue au Castellet, tout le plateau du championnat du monde d’endurance arrive en terres anglaises le couteau entre les dents. Qui de Toyota, Porsche, et Audi prendra les devants cette année en LMP1 ? C’est la dernière année avant le changement de règlement en LMP2, la catégorie sera-t-elle aussi disputée que la saison passée ? De leur côté, les GT Pro et Am sont toujours sources de spectacle pour les yeux et les oreilles, mais le plateau évolue cette année avec l’absence de Porsche Officiel, ou encore l’arrivée des nouvelles Ford GT et Ferrari 488 GTE, entre autres…

La matinée est consacrée à l’accueil chez Toyota et la rencontre avec Alex Wurz, Stéphane Sarrazin, et Rob Leupen. Belle entrée en matière n’est-ce pas ? Puis vient le temps du Pit-Walk. La foule remplie alors la pit-lane et a l’occasion de rencontrer tous les pilotes, ainsi que d’approcher les autos de près. Franche rigolade chez Toyota, file d’attente chez Porsche pour approcher Mark Webber, grand soleil, musique de fond…. Il fait bon vivre à Silverstone ! Difficile d’accéder à l’intérieur des garages toutefois, je n’aurais donc des images que chez Ferrari et Ford.

Mais c’est seulement une fois les monstres lancés en piste que l’on prend toute la dimension de ce championnat ! L’efficacité des prototypes de LMP1 est complètement surréaliste : accélérations, passages en courbe, freinages… c’est ahurissant ! Des performances qui font contraste avec le peu de bruit qui se dégagent de leurs échappements, à tel point qu’on ne les entends pas arriver et qu’il faudrait presque guetter les drapeaux bleus !

A l’inverse, les GT nous arrachent les tympans, mais que c’est bon ! La bataille en GT et en LMP2 est à couteaux tirés, les autos sont à touche-touche et les écarts sont infimes !

De l’autre côté de la barrière, dans les tribunes, les anglais mettent l’ambiance et semblent apprécier le spectacle tout autant que nous !

Puis les premiers incidents arrivent. Alors que les Porsche avaient pris les commandes de la course, la 919 n°1 de tête vient s’encastrer dans une GT et manque de peu le tonneau ! La course est mise immédiatement sous safety car, et c’est le moment que choisi l’Audi n° 8 pour abandonner à son tour suite à un problème technique. Quelques tours plus tard, c’est laToyota n°5 qui crève à l’arrière droit et se voit contrainte de faire un tour complet sur la jante pour rejoindre les paddocks… Il y a du mouvement !

Mes deux coups de coeur du jour vont aux Ford GT dont le bruit et le charisme en piste est inégalable, ainsi qu’aux SUPERBES Ferrari 488 !

Place aux photos :

Après 6 heures de bagarre, c’est finalement l’Audi n°7 qui remporte la course devant la Porsche n°2 et la Toyota n°6. Le duel entre les deux premiers a été incroyable pendant les deux dernières heures ! Toutefois, l’euphorie aura été de courte durée chez Audi puisque l’auto est déclassée dès le soir de la course pour non conformité du patin avant. C’est donc Porsche qui remporte la course, et Toyota qui fait la belle opération en repartant de Silverstone avec la tête du championnat constructeur !

En LMP2, la Ligier JS P2 Nissan n°43 de RGR Sport by Morand remporte la course après une longue bataille avec la Ligier JS P2 Nissan n°31 d’Extreme Speed Motorsports. Sur la troisième marche du podium, on retrouve l’Oreca 05 – Nissan n°26 de G-Drive Racing. La Gibson 015S – Nissan n°42 de Strakka Racing, qui a mené les débats pendant de nombreux tours se retrouve finalement cinquième, juste derrière l’Alpine A460 n°36. Le LMP2 est peut-être la catégorie la plus disputée dans ce championnat, et ce n’est pas pour nous déplaire !

Enfin, c’est Ferrari qui repart de Silverstone avec la tête du championnat GT Pro, puisque les deux 488 GTE montent sur les deux premières marches du podium : la n°71 devant la n°51 ! L’Aston-Martin Vantage GT8 n°95 vient compléter le podium. Pour leur première course en WEC, les deux Ford GT finissent quatrième et cinquième.

En GT Am, c’est également Ferrari et AF Corse qui remporte la course, avec la 458 n°83, suivie  par l’Aston V8 Vantage n°98 et la Chebrolet Corvette C7 n°50.

Porsche ne monte donc sur aucun des deux podiums GT, mais a déjà annoncé son retour officiel en 2017, voilà qui promet !

C’est donc ainsi que s’achève ce beau week-end à Silverstone avec les équipes de Toyota, que je remercie une fois de plus ! Maintenant, vous nous excuserez, il faut que j’aille regarder les qualifications des 6H de Spa… devant mon écran cette fois !

En bonus, quelques photos de la nouvelle Aston Martin GT8 de route, présentée à Silverstone, et bien entourée par quelques copines…

Un très bon week-end de l’Ascension à tous !

Crédits Photos : Nicolas Verneret pour www.theautomobilist.fr