Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Faraday Future FF91 : le véhicule électrique ultime ?

Il y a quelques semaines nous vous parlions déjà de la fameuse marque Faraday Future et des interrogations qu’elle soulevait d’un point de vue viabilité économique. Les doutes ne sont aucunement levés mais néanmoins, et comme prévu, un concept car dénommé FF91 et proche du véhicule final vient d’être dévoilé au CES de Las Vegas. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il souhaite en mettre plein la vue et affiche une ambition démesurée.ff_91_exterior_7

Tout commence d’ailleurs avec les mensurations généreuses de l’engin. Avec une longueur de 5,20 m et une largeur de 2,28 m cette FF91 est un sacré gros bébé qui sera sans aucun doute plus à l’aise sur les grandes routes nord-américaines que sur nos petites départementales. Rajoutez à cela une hauteur relativement contenue de « seulement » 1,59 m, posez le tout sur d’immenses roues de 22 pouces et vous obtenez un véhicule aux proportions assez singulières mais en tout cas fort imposant, plutôt massif mais pas dénué de style pour autant. Après naturellement les goûts et les couleurs…

Pas encore d’infos précises sur l’intérieur de ce crossover qui n’a été que partiellement révélé mais on peut aisément noter deux choses : d’une part, d’après les photos de l’extérieur, qu’il disposera visiblement d’une très grande tablette tactile façon Tesla, et d’autre part qu’il devrait offrir une espace plus que généreux à ses occupants compte tenu de l’empattement de 3,20 m.

Mais le véritable intérêt de cette FF91 réside surtout dans ses caractéristiques techniques littéralement délirantes. Il s’agit d’un véhicule 100 % électrique, Tesla étant clairement désignée comme la cible directe par le constructeur sino-américain, dont l’objectif est avant tout de mettre en avant ce que cette technologie offre le plus facilement : de la puissance et du couple à foison. Et le résultat est ébouriffant puisque la FF91 affiche un phénoménal 1050 ch en puissance et un non moins phénoménal 1800 Nm en couple ! Fort de cet attirail hors norme la marque se targue d’ores et déjà d’un record absolu dans la production automobile, celui du 0 à 60 mph (96,5 km/h) le plus rapide du monde avec un temps de 2,39 s soit quelques centièmes de mieux que la… Tesla Model S P100D en mode Ludicrous.

Mais ce n’est pas tout puisque Faraday Future veut jouer sur tous les tableaux et outre une capacité d’accélération folle la FF91 dispose aussi d’une autonomie record. Grâce à sa batterie de 130 kWh elle offre en effet la possibilité de parcourir environ 700 km (cycle NEDC) avec une charge, pour peu que vous ne tentiez pas d’en mettre plein la vue à vos voisins à chaque feu rouge. Encore mieux, la recharge, le vrai problème de l’électrique bien plus que celui de l’autonomie, pourrait se réaliser à hauteur de 50 % en « seulement » 4 h 30 sur une simple prise classique. Autant de chiffres qui devront naturellement être vérifié sur le véhicule de série.

Enfin, et comme il se doit désormais pour tout véhicule du futur, la FF91 sera capable de se déplacer toute seule en mode autonome. Elle est équipée pour cela d’une batterie de radars, il y en a 13, de caméras offrant une vision 360°, il y en a 10, de capteurs à ultrason, au nombre de 12 et même de 3 scanners lidar dont un rétractable sur le capot.

Reste plusieurs inconnues, et non des moindres. Tout d’abord celle de la commercialisation probablement pas avant 12 à 15 mois (et si tout se passe bien d’un point de vue économique pour Faraday Future naturellement) et ensuite celle du prix qui devrait être à la hauteur des caractéristiques techniques de la bestiole et probablement pas inférieur à 100 000 $ dans le meilleur des cas.

Si le cœur vous en dit et que vous avez 72 minutes devant vous à tuer voici la vidéo complète de la présentation du concept au CES de Las Vegas :

Via Faraday Future