Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Faraday Future : entre teasing et avenir incertain

Faraday Future, la start-up americano-chinoise qui aime à se présenter comme le concurrent le plus sérieux de Tesla dans un avenir proche, devrait dévoiler au prochain CES de Las Vegas un concept car préfigurant largement son premier véhicule de série. Mais dans le même temps de nombreuses questions se posent quant à la viabilité financière de l’entreprise.faraday-suv-esquisse

Née en 2014 mais véritablement intronisée en grande pompe lors du CES de Las Vegas en début d’année, l’entreprise Faraday Future, basée à Gardena en Californie est une start-up dont les fonds proviennent pour la plupart de Chine (notamment via le groupe électronique LeEco). Dès le départ très ambitieuse et s’appuyant sur une communication agressive et sans doute un brin prétentieuse elle s’est autoproclamée concurrent direct et numéro 1 de Tesla en prétendant vouloir proposer, sur le marché américain tout d’abord, des véhicules 100 % électriques modernes et performants. Elle s’appuyait pour cela sur une équipe prestigieuse dont la plupart des membres étaient passés par les entreprises références dans le domaine comme Tesla, BMW ou Chevrolet en ayant à chaque fois travaillé sur les projets électriques les plus avancés.

Pour appuyer ses prétentions et en même temps offrir à la presse et aux investisseurs une forme de garantie de son sérieux et de08311942-photo-chassis-faraday-future sa volonté la marque avait dévoilé au CES de Las Vegas 2016 un spectaculaire concept ultra futuriste baptisé Zero1 Concept. Très Batmobile dans l’âme et bénéficiant d’un moteur électrique de 1000 ch capable de lui conférer des performances ahurissantes ce concept de monoplace ne se voulait pas annonciateur d’un véhicule de série à venir mais reposait tout de même sur une base sensée servir à un premier modèle réaliste, un SUV 100 % électrique annoncée pour l’occasion.

La marque avait dans le même temps notifié son intention de construire une usine d’assemblage ultra moderne et ultra performante dans la banlieue nord de Las Vegas. Un projet pharaonique estimé à environ un milliard de dollars qui promettait la création de 4500 emplois dans la région.

Seulement voila depuis ces annonces le courant semble fonctionner de manière alternative et on pourrait même penser que l’on est plus très loin de la fermeture du compteur voire même du pétage de plombs chez certains. Plusieurs cadres de l’entreprise ont ainsi quitté le navire, Faraday Future est restée presque muette pendant des semaines, ne refaisant parler d’elle qu’à l’occasion du Grand Prix de Formule-E de Long Beach (Californie) en avril dernier la marque étant également associée à l’équipe Dragon Racing, le partenaire LeEco a annoncé des difficultés économiques importantes et du même coup des suspicions quant au financement de Faraday Future sont rapidement apparues.

Ainsi, et même si le Névada a bien accordé à l’entreprise des aides fiscales pour l’installation sur son territoire (à hauteur de 200 millions de dollars), Dan Schwartz le trésorier de l’Etat, a émis de sérieux doutes quant aux capacités de financement de Faraday Future. L’inauguration de l’usine avait déjà été repoussée à une date indéterminée avant l’été mais à la fin du mois dernier on a appris que le chantier était tout simplement arrêté, Aecom, le maitre d’œuvre du chantier, évoquant des retards de paiement conséquents de la part de Faraday Future et une ardoise de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Dans cette ambiance électrique la marque semble pourtant vouloir garder le cap. Plusieurs prototypes de son futur SUV ont ainsi été repérés en phase de test depuis septembre dernier et la start-up a même officiellement communiqué dessus. Ils dévoilent un véhicule aux proportions assez inhabituelles mais pour le moins originales et qui se voudra futuriste.

Et puis surtout, depuis la semaine dernière Faraday Future tease ! En effet l’entreprise devrait dévoiler au prochain CES de Las Vegas qui ouvrira ses portes le 5 janvier prochain un concept car a priori assez proche du modèle de série actuellement en développement. Les premières images révèlent un engin assez imposant mais moins massif qu’une Tesla Model X et avec des lignes extrêmement fluides. Le tout est traité avec un côté high-tech particulièrement prononcé, spécialement au niveau des optiques jouant fortement sur le logo à double F de la marque.

Le début d’année 2017 sera donc crucial pour Faraday Future et l’état d’avancement et d’aboutissement du concept qui sera révélé à Las Vegas sera, à n’en pas douter, scruté de très près par les spécialistes afin de savoir si les chances de voir se concrétiser un jour les promesses faites par la marque sont réalistes ou non.

Une affaire que nous suivrons de près.

Via FF.com, Bloomberg, Financial Times, Reuters, Autoblog