Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

F1 2017 : les monoplaces en images

La saison de Formule 1 débutera officiellement le 26 mars prochain lors du grand prix d’Australie, mais tous les yeux sont actuellement tournés vers Barcelone où se déroulent les premiers essais de préparation. L’occasion pour nous de revenir en images sur les F1 2017 !

Le changement, c’est maintenant ! Nouvelle saison, nouveau règlement, nouveaux pilotes … On nous a vendu la cuvée F1 2017 comme étant révolutionnaire en matière de style ou de performances, qu’en est-il réellement ? Les Formule 1 sont-elles hyper agressives comme annoncé ?

La saison 2016 ne fut pas des plus intéressantes, pour rester poli. Il faut dire que l’archi-domination de Mercedes n’a pas aidé, ne laissant que de rares occasion aux autres écuries de briller. On retiendra tout de même quelques moments forts, comme la première victoire du -très- jeune Max Verstappen dès sa première course chez RedBull, ou encore le sacre final de Rosberg après une lutte acharnée face à son coéquipier Lewis Hamilton, puis sa retraite « surprise » qui a étonné à peu près tout le monde.

Pour 2017, FoM, FiA et constructeurs nous ont concocté un menu qui sur le papier semble des plus alléchants : le nouveau règlement technique autorise plus d’appuis aérodynamiques, des pneus beaucoup plus larges (305 mm à l’avant et 405 mm à l’arrière, contre respectivement 245 et 325 mm l’année dernière), idem pour la largeur de la voiture en elle même, forme des ailerons revue… (mais poids mini en hausse de 20 kg, soit 722 kg, ça commence à faire lourd !). De quoi en théorie offrir des temps au tour entre 3 et 5 secondes plus rapides qu’en 2016, ce n’est pas rien ! On reviendrait ainsi à des chronos dignes de la « grand époque » des saisons 2004 ou 2005 par exemple, avec des autos toujours plus délicates et physiques à piloter.

Pour ce qui est du look des F1 2017, vous pourrez découvrir sur les images ci-dessous les changements induits par le nouveau règlement. Vous remarquerez aussi que même si effectivement les monoplaces semblent un plus méchantes (merci les pneus ultra-larges !), les nez bizarroïdes persistent, mais surtout les appendices aérodynamiques disgracieux font leur grand retour après des années d’absence… Avec entre-autres l’aileron de requin ou le « mini aileron devant l’aileron arrière », alias T-Wing, plus ou moins bien intégrés selon les écuries. Certains s’en sortent tout de même plutôt bien, ma préférence personnelle allant à la Toro Rosso STR12, dont la déco et le style général n’est pas sans rappeler une certaine monoplace bleue à moteur Peugeot…

Place aux photos ! Entre parenthèses, les pilotes de chaque monoplace : de nombreux changements sont à signaler, parmi lesquels l’arrivée de Bottas chez Mercedes en remplacement de Rosberg, du jeune français Esteban Ocon chez Force India, du fils de milliardaire Lance Stroll chez Williams aux côtés de l’ex-retraité Felipe Massa (retraite de quelques jours, mais retraite quand même), ou encore du belge Stoffel Vandoorne chez McLaren (avec une livrée « Orange is the new black ») en remplacement du vrai retraité Jenson Button. Un joli de jeu chaises musicales ! Ne cherchez pas l’écurie Manor, elle disparait de la grille cette année après sa mise en liquidation judiciaire.

Mercedes W08 (Lewis Hamilton / Valtteri Bottas)

RedBull RB13 (Daniel Ricciardo / Max Verstappen)

Ferrari SF70H (Sebastian Vettel / Kimi Raikkonen)

Force India VJM10 (Sergio Perez / Esteban Ocon)

Williams FW40 (Felipe Massa / Lance Stroll)

McLaren MCL32 (Fernando Alonso / Stoffel Vandoorne)

Toro Rosso STR12 (Carlos Sainz Jr / Daniil Kvyat)

Haas VF17 (Romain Grosjean / Kevin Magnussen)

Renault R.S. 17 (Nico Hulkenberg / Jolyon Palmer)

Sauber C36 (Marcus Ericsson / Pascal Wehrlein)

Pour ce qui est des performances, nous aurons une déjà petite idée de ce que valent réellement les F1 2017 à la fin des essais de pré-saison, lesquels ont commencé aujourd’hui sur le circuit de Barcelone et dont voici quelques images des pilotes en action :

Rendez-vous dans un mois pour le début de la saison à Melbourne !

Images : Twitter / F1.com