Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Essai Ford Focus ST Ecoboost 2015 : Pour les sportifs avides de bananes

Difficile en 2015 de trouver une voiture sportive qui fasse littéralement transpirer sans pour autant demander un prêt immobilier. Cette recherche devient encore plus difficile une fois qu’on a fixé le tarif maximum à 30.000€ : La nouvelle Ford Focus ST Ecoboost répond-elle à notre demande masochiste de vouloir s’en prendre plein la tronche quand on roule ?

Sommaire :

1 – Premier contact
2 – La salle de sport mobile
3 – Route ennuyeuse
4 – L’éveil du monstre
5 – Vie à bord et SYNC II
6 – Consommation et prix

Premier contact

Par rapport à la génération précédente, cette Focus ST se montre bien plus affinée sur tous les points : phares, lignes de la carrosserie, silhouette générale. Elle garde son échappement central au look unique qui lui confère une certaine agressivité. La calandre est la pièce qui la diffère le plus d’une Focus « traditionnelle » : énorme grille noire descendant sur les pare-chocs donnant l’impression qu’elle va avaler la route. Les phares diurnes sont ma foi très timide, se résumant à un simple petit trait blanc faisant la moitié de la longueur de phare. Mais tout cela peut-être résumé en une seule image :

Trêve de plaisanterie : à l’arrière, on a donc en plus de ce fameux échappement central un bouclier spécifique et on se rend compte que le sigle « Focus » est absent. Pour uniformiser le rouge à l’arrière ?

Pour la reste, une bonne sportive se doit (à mon goût) d’être proposée dans une teinte autre que le déprimant duo noir/gris/blanc : Merci Ford d’avoir gardé le Tangerine Scream, un jaune orangé du plus bel effet et fort peu discret, et ainsi contribué au moral de la France.

Le déverrouillage du véhicule se fait en glissant la main dans la poignée de porte (même sans toucher ça fonctionne), et s’ouvre, après quelques efforts physiques dû à une portière pesant son poids, à moins que ça ne soit les charnières qui sont trop serrées, vers un intérieur qui change de l’ordinairement plat.