Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Essai Audi RS3 2015 : LA compacte sportive du moment !

La nouvelle Audi RS3 Sportback est arrivée ! Nous avons eu le plaisir de l’essayer lors d’une journée entre les vignes alsaciennes et les lacets Vosgiens.  Embarquez à bord, et laissez-vous bercer par le chant du cinq cylindres !

 Sommaire :

1 – Le tour du propriétaire

2 – A l’intérieur : costard ou combi ?

3 – Quoi de neuf sous le capot ?

4 – Au volant : Les Aventures de Tigrou !

5 – To buy or not to buy ?

Le tour du propriétaire

Présentée au dernier salon de Genève en mars dernier, la nouvelle Audi RS3 Sportback arrive deux ans après la S3, et quatre ans après la première RS3. La nouvelle-née d’Ingolstadt vient donc se placer tout en haut de la famille A3, et devient la compacte sportive la plus puissante du marché !

Mais avant de parler mécanique, parlons un peu du design de cette nouvelle RS3. Dans la pure tradition Audi, les lignes progressent doucement mais sûrement, et c’est un peu le jeu des sept différences avec les générations précédentes. La recette est bien connue, mais c’est toujours aussi efficace : face avant plus musclée, calandre en nid d’abeille, extracteurs et doubles sorties d’échappements, jantes cinq branches de 19 pouces… L’ensemble est harmonieux, un beau compromis entre sportivité et discrétion. Notre modèle est noir, ce qui nous fait passer presque incognito dans la circulation, mais l’auto ne manque pas de caractère, jugez plutôt :

Côté dimensions, la RS3 possède une carrosserie plus basse de 25 millimètres par rapport à une A3 Sportback classique. En baisse de 55 kg par rapport à l’ancienne RS3, l’auto affiche désormais 1520 kg sur la balance. Encore un poil lourd ? Nous verrons cela tout à l’heure. Côté design extérieur vous l’aurez donc compris, ce sont des petites touches qui donnent à la RS3 un look de guerrière, sans en faire trop toutefois. Le noir n’est peut être pas la meilleure couleur pour s’en rendre compte, mais sachez que si les teintes sombres vous ennuient, un superbe bleu ou encore un rouge orangé sont au catalogue. Voilà deux coloris qui vous garantiront de vous faire remarquer en toutes circonstances : votre fils aura le sourire quand vous viendrez le chercher devant ses camarades à l’école, et vos collègues de travail vous verront arriver le matin… c’est qui le patron ??!!

Les traits sont donc réussis, mais qu’en est-il à l’intérieur ? Deutsche Qualität sans aucun doute, mais sommes-nous plus proche de la voiture de course ou de la grosse berline de luxe ? Réponse page suivante…

2 – A l’intérieur : costard ou combi ?

3 – Quoi de neuf sous le capot ?

4 – Au volant : Les Aventures de Tigrou !

5 – To buy or not to buy ?