Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Entre Polyphony Digital et la Réalité : Kazunori Yamauchi aux 24 Heures du Nürburgring

Kazunori Yamauchi, le célèbre leader du studio Polyphony Digital, réalisateur du jeu Gran Turismo, a repoussé ses propres limites en participant dans une véritable course d’endurance afin de « toucher au près les sensations ressenties par un pilote de course ».

Gran Turismo Logo

A l’occasion de la 44ème édition des 24 Heures du Nürburgring, le baquet d’une BMW M6 GT3 de compétition a vu accueillir Kazunori Yamauchi – « Kazu » pour les intimes – s’exprimer au volant d’une voiture de course. Si ce n’est pas la première fois qu’il pilote un tel engin, ni qu’il pilote « tout court », force est de constater que l’expérience vécue au sein du team allemand Walkenhorst Motorsport l’a beaucoup marqué et bien aidé pour retransmettre toutes les sensations du pilotage réel vers Gran Turismo. Ce team, composé d’habitués du tracé allemand comme Matias Henkola, George Richardson, ou Max Sandritter, a mis le pilote nippon dans les meilleures conditions possibles pour une course exceptionnelle.

Kazu est un pilote hors pair. La licence de pilotage obtenue en 2009, il s’essaie à plusieurs disciplines, et le circuit du Nürburgring est son tracé préféré. Lexus IS-F, Honda Civic, Nissan GT-R ou encore BMW M6 GT3, Kazu s’exerce et se perfectionne en dehors de son temps de travail dans les studios Polyphony Digital. Il a notamment aidé Nissan, son premier partenaire depuis toujours, au développement du contenu technologique de la GT-R en 2008, notamment dans le contenu ultra-complet de l’écran d’infodivertissement, informant sur toutes les données mécaniques en temps réel. Sa pige en 2012 au volant d’une Nissan GT-R R35 de l’écurie Schulze Motorsport est son passage le plus retentissant, avec notamment une 1ère place dans sa catégorie.

Aujourd’hui, il repousse ses limites en s’inscrivant dans une des courses, sinon LA course d’endurance la plus difficile au monde : les 24 Heures du Nürburgring. Déjà venu l’an passé au volant d’une LExus IS-f, il avait malheureusement fini dans es barrières, et il ne souhaite pas refaire la même erreur. Loin des studios japonais, Kazu enregistre tout. Il analyse, perfectionne, donne le moindre de ses ressentis, à la manière d’un véritable pilote de course, afin de retranscrire le plus d’informations possibles pour la conduite des véhicules du jeu Gran Turismo Sport.

Un premier test est réalisé sur le circuit d’Aragon en Espagne long de 18 virages, 5 344 mètres et une chaleur écrasante afin de prendre connaissance avec le véhicule. Des essais concluants qui ont permis de revoir le véhicule lors des qualifications des 24 Heures sur le circuit de l’Enfer Vert, longues de six heures.

Kazu relate aussi la fascination et l’entrain que cette « Mecque du circuit automobile » suscite à chaque course chez les fans de sport automobile, peu importe la discipline, et les conditions climatiques, parfois dantesques dans cette région de l’Allemagne. Une sorte d’engouement similaire à ce que l’on connaît en France avec les 24 Heures du Mans.

La course démarre, près de 170 véhicules s’élancent à l’assaut du plus long circuit du monde, long de 30 kilomètres et de plus de 90 virages. Les Audi R8, BMW M6 et autres Mercedes-AMG GT fondent sur le premier virage à une vitesse ahurissante qui a grandement surpris notre protagoniste. La prise d’appui en phase intensive de son véhicule est extrêmement élevée.

Les heures passent, les premiers abandons et autres accidents arrivent, les ennuis mécaniques aussi. Kazu, au volant de la M6 GT3 n°101, se débrouille à merveille. La prise d’appui en phase intensive de son véhicule est extrêmement élevée, ce qui permet d’adopter un pilotage agressif et efficace pour aller chercher les meilleures places possibles. La voiture est classée au final sur le podium.

Mais l’important n’est pas là pour le pilote japonais : il réside dans l’esprit d’équipe et la cohésion générale dont l’équipe s’est servie durant toute la course pour la mener à la plus haute position possible. Et il espère retranscrire ceci le mieux possible dans son jeu vidéo, dont la sortie est annoncée le 17 Novembre prochain.

Le récit vidéo de cette course ô combien importante pour notre protagoniste nippon est à retrouver sur la chaîne Youtube officielle de Gran Turismo ici :

Via Polyphony Digital, GTPlanet, Youtube