Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Emmanuel Macron en DS 7 Crossback « Présidentiel » pour son investiture

L’investiture du nouveau Président de la République Emmanuel Macron aura fort logiquement été au cœur de l’attention médiatique de ce dimanche. Événement dans l’événement, son premier véhicule officiel a aussi été scruté de près par les passionnés d’automobile que nous sommes. Et le choix élyséen s’est porté sur un DS 7 Crossback « Présidentiel ».

C’était d’ailleurs aussi l’un de nos choix pour cette cérémonie. Et si nous avions également prévu une autre alternative parée d’un losange, c’est bien sur cette nouvelle DS qu’à l’intérieur de notre rédaction nous avions porté nos suffrages. De fait, si l’on excepte la couleur et les jantes, nous vous proposions dès vendredi une vision très réaliste de cette nouvelle DS présidentielle, grâce à notre remarquable illustrateur Monholo Oumar.

Mais il faut bien le dire, à l’image de cette élection présidentielle, tout ne s’est pas exactement passé comme nous l’avions initialement imaginé. Emmanuel Macron choisissant en effet de remonter les Champs-Elysées non en véhicule civil, comme ce fut le cas pour les présidents investis jusque ici, mais en véhicule militaire comme lors des cérémonies du 14 juillet. Il s’agissait d’un VLRA (Véhicule Léger de Reconnaissance et d’Appui) fabriqué par ACMAT à Saint-Nazaire (filiale de Renault Trucks Défense).

Il aura donc fallu attendre la fin de la cérémonie sous l’Arc de Triomphe pour voir se mettre en place sur le rond point de l’Etoile le DS 7 Crossback Présidentiel spécialement préparée pour l’événement… et malheureusement pour le chef de l’Etat, et le cuir de l’habitacle de la voiture, pile au moment où les gouttes de pluie refaisaient leur apparition.

Incontestablement élégante et statutaire grâce à sa livrée « Bleu encre » très foncée et mettant bien en valeur les nombreuses touches de chrome de la voiture, cette DS a alors pu parader avec son illustre passager en redescendant la plus belle avenue du monde, hélas déjà largement vidée de ses spectateurs. Le président Macron a pu néanmoins saluer ceux qui restaient encore grâce aux équipements inédits dont le SUV a été doté par DS : un toit en toile découvrable électriquement et une barre de maintien dans l’habitacle lui permettant de s’y tenir debout.

Le DS 7 Crossback Présidentiel a également fait l’objet de la part des équipes de DS Automobile d’une attention toute particulière sur certains détails. Pour l’occasion des porte-drapeau et des éléments extérieurs identifiant la fonction présidentielle ont été ajoutés sur le véhicule. On retrouve ainsi des monogrammes tricolores devant et derrière et la mention RF pour République Française sur les ailes. Une mention également positionnée à l’avant de l’habitacle tendu de cuir Art Leather noir (Inspiration Opéra). Enfin la voiture a été posée sur de très belles (et très grandes) jantes de 20 pouces portants des éléments de personnalisation dorés et dont l’inconfort potentiel aura certainement été compensé par la suspension Active Scan du DS 7 Crossback anticipant les imperfections de la route en pilotant les amortisseurs en continu. Mais là seul le président pourra nous en parler…

Ci dessous, voici la vidéo officielle proposée par le constructeur automobile français :

C’est donc un véhicule doublement exceptionnel que DS a réussi à placer dans cette cérémonie puisque sa commercialisation n’interviendra pas avant le début de l’année prochaine. En attendant cette date, ceux qui veulent voir ce DS 7 Crossback Présidentiel d’un peu plus près et au sec pourront le faire dès ce mardi 16 mai en se rendant au DS World où il sera exposé.

Via DS Automobile, Youtube. 

.