Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

DS préparerait-il quelque chose avec le concept DS E-Tense ?

Qu’est-ce qui se trame chez DS ? Dans l’attente du lancement du DS 7 Crossback, c’est une question qu’on se pose souvent, alors que les ventes ne sont pas au mieux. La mèche est cette fois allumée par Thierry Metroz, le Directeur du Style de la marque. Ce dernier a posté sur ses réseaux personnels une photo et un commentaire intéressants sur le concept E-Tense !

Et voici la DS E-Tense 002 !

Une photo avec 2 DS E-Tense ! Quelle surprise ! On s’attendait à ce que l’étude de style DS de 2016 ne soit qu’un one shot, roulant et opérationnel. Mais après presque un an sans info, on pensait la belle partie dans les bureaux de style pour inspirer les designers.

Réaliste du point de vue technique, le design paramétrique utilisé pour sa calandre ou son habitacle semblaient des limites claires à une production, même en petite série. Sans oublier la situation financière de PSA qui se remet doucement des difficultés de 2014… Et pour qui une supercar n’est clairement pas la solution, même pour créer de l’image de marque.

Voici donc la DS E-Tense 001 (telle qu’appelée par T. Metroz) de nouveau dans l’actualité, toujours en vert Amétrine. La taille de ses jantes paraît encore plus importante que le concept déjà découvert ! Et, juste derrière elle, la seconde DS E-Tense 002, de teinte noire. Par contraste, cela fait encore davantage ressortir les chromes et les liserés de diodes.

Un lieu de prise de vue secret

Quant à savoir où la photo a été prise, c’est tout l’enjeu aussi car c’est la question que pose Thierry Metroz à ses réseaux « suiveurs » :

Si route il y a, on remarquera le marquage jaune, les fils électriques en bord d’une route de climat assez aride… Des espaces qui pourraient rappeler les Etats-Unis aisément, voire l’Australie qui sait ! Ou alors… rien du tout, car la frontière entre une vraie photo et une illustration créée par ordinateur peut aussi être ténue. Reste que l’esprit très « campagne » du paysage contrevient un tantinet avec la stratégie de présence dans les « 200 premières villes du monde » du label premium de PSA.

Des pourparlers en cours avec Exagon ?

La dernière fois que l’on a parlé d’Exagon avec un représentant PSA, la réponse était un clair « pas de commentaire ». L’affaire semblait sans grand développement jusqu’à présent. Le nom « E-Tense » a même été repris pour la communication des futures versions à moteur hybride de DS. De plus, la PME française semble ne guère avoir avancé depuis la présentation de sa Furtive e-GT, au Mondial de Paris… 2010. Eh oui ça remonte un peu hélas. Cependant, la technologie de la voiture -deux moteurs électriques pour un total de 402 ch- demeure à l’ordre du jour, surtout pour PSA qui ne propose que peu de VE.

Alors, faut-il s’attendre à quelque chose à la rentrée ? DS sautera le rendez-vous du Salon de Francfort comme l’on sait. Mais c’est un budget qui sera peut-être réinvesti vers l’événement automobile « chic » juste avant, le Chantilly Arts & Elégance… Un concours d’élégance où, l’an dernier, le concept vainqueur était justement le DS E-Tense. Alors, après l’été, du nouveau ? On peut peut-être l’espérer !

Via LinkedIn et Instagram