Le Nouvel Automobiliste
Renault e-Plein Air

Découverte statique de la Renault e-Plein Air, la 4L électrique

Avec la Renault e-Plein Air, voici venu le temps de la 4L électrique ! Cette étude de style est l’oeuvre conjointe de Renault Classic, Renault Design et de Melun Rétro Passion, une entreprise habilitée à refabriquer des plateformes de 4L depuis 2011. Ensemble, sur une base de JP4, et avec un moteur de Twizy, ils signent un modèle unique à découvrir à l’Atelier Renault jusqu’en septembre prochain.

Renault e-Plein Air : une étude de style électrique !

Après les 2CV et les Méhari, voici une nouvelle icône de l’histoire automobile française qui passe à l’électrique… ou presque ! Si les Citroën anciennes électrifiées sont de plus en plus nombreuses, pour la Renault 4L, c’est une première ! Une première qui pourrait en appeler d’autre même si rien n’est confirmé en ce sens.

La transformation, visuellement, paraît simple : légère modification du tableau de bord, obturation de la calandre (qui remet en valeur le losange déporté à droite !), et discrète intégration de la batterie 6,1 kWh (probablement au plancher sous les sièges) ainsi que d’un moteur de Twizy 80 (17 ch, 57 Nm).

Préparée spécialement dans un esprit de vacances, la voiture est en teinte Blanc 322 nacrée, et dotée d’une malle en osier ainsi que de sièges indépendants en tissu que n’avait pas son inspiratrice, produite de 1968 à 1970. Les pneus sont des Kleber en 13 pouces tandis que même les pare-soleil sont revêtus de tissu.

De façon symbolique, le levier de boîte « au tableau de bord » est conservé, alors que le bouton des feux de détresse ainsi que le sélecteur de mode (D/N/R) sont importés du Twizy comme le combiné de compteurs. On remarquera le logo Renault sur la malle, écrit dans la typographie moderne, de même que les bandes de logos noires où sont rappelés les noms de Renault Classic et Melun Rétro Passion.

Aucune commercialisation n’est envisagée mais ce joli clin d’œil mérite d’être salué !

Galerie photos complète de l’e-Plein Air exposée à L’Atelier Renault :

Crédit photos : François Mortier – Le Nouvel Automobiliste