Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Découverte statique de la DS 3 Givenchy

Encore une série spéciale pour la DS 3 ! Toujours dans sa volonté d’en faire un objet proche de la clientèle féminine, DS a noué un partenariat avec la maison Givenchy, célèbre pour ses cosmétiques. La voiture était exposée au DS World Paris, nous sommes allés y jeter un œil.

La DS 3 vieillit, certes, mais elle se pare de cosmétiques pour oublier les rides. Après avoir reçu une nouvelle calandre qui la distingue définitivement de ses origines de Citroën, la DS 3 continue de recevoir des versions spécifiques : d’un côté la sportive « Performance » avec la série très limitée BRM ; et pour la grande série, cette « Givenchy LeMakeUp ».

Et, comme son nom l’indique, cette citadine embarque un nécessaire de maquillage à bord sous son accoudoir (mascara, poudre compacte, rouge à lèvres et vernis à ongles de la même teinte que le toit), sûrement pour mieux se préparer durant les embouteillages comme beaucoup le font chaque matin. Cette série LeMakeUp se complète, à bord, de tapis de sol dédiés, et d’un bandeau de tableau de bord de teinte parme.

D’extérieur, cette DS 3 se remarque à son bi-ton blanc perle texturé / toit Whisper. La peinture texturé était, jusqu’à présent, uniquement réservée à la Peugeot 208, elle aussi assemblée (en partie) en l’usine de Poissy. Aucune personnalisation possible : à l’intérieur comme à l’extérieur, les DS 3 Givenchy seront ainsi, un point c’est tout. En tout cas, pour l’avoir vue en vrai, ce bi-ton sied très bien à la DS 3, qui garde son charme. Le mélange de grain (un peu rêche pour le texturé, tout doux pour le toit métallisé) est intéressant au toucher ; l’effet texturé pallie la fragilité des peintures mates face aux rayures.

Au total, 1400 exemplaires de ces DS 3 sont prévus, en Berline et Cabrio, sous 7 moteurs différents, des PureTech 110 et 130 ch jusqu’au THP 165, en passant par les BlueHDi 100 et 120 ch, soit en boîte manuelle, soit en EAT6 automatique. Les blocs les plus puissants ne sont pas proposés sur la Cabrio (sûrement pour mieux conserver la mise en pli une fois la capote découverte…). Le prix de départ de la DS 3 Cosmétique : 25 200 €, à partir de juin. La cible est vaste : un client sur 2 de DS 3 est une cliente.

En marge de cette nouvelle série spéciale, le DS World Paris s’est mis aux canons de Givenchy avec différentes vitrines sur le savoir-faire de la maison. Ces dernières sont exposées aux visiteurs jusqu’au 7 juin, de même que la DS Cabriolet de 1958 installée au premier étage.

Via DS – Crédit photo : François M. pour The Automobilist