Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Découverte statique de la DS 3 Black Lézard

La DS 3 n’en finit plus de recevoir des déclinaisons en série limitée pour prolonger sa carrière. La dernière-née ? La DS 3 Black Lézard ! Au programme, un vinyl sur le toit inspiré… d’une peau de lézard. Alors, y a-t-il un lézard sur cette DS 3 ? On est allé le vérifier au DS World Paris qui l’expose à ses clients.

Un toit inédit et 4 teintes possibles

Le modèle d’exposition est de teinte noir Perla Nera, mais cette DS 3 Black Lézard est aussi proposée avec le gris Platinium, le Bleu Encre ou le Whisper (violet sombre). On remarque que les montants de pare-brise sont, une fois n’est pas coutume pour une DS 3, laqué Noir.

C’est bien sûr le toit de cette DS 3 qui nous intéresse, car c’est aussi la partie qui change le plus : un vinyl posé à la main imitant une peau de reptile est appliqué. Il prend la place des toits peints habituels, c’est-à-dire le pavillon, haut de portières, le becquet et les enjoliveurs de pavillon. DS nous dit à ce sujet que la pose demande deux heures aux opérateurs de l’usine de Poissy.

La DS 3 Black Lézard n’est disponible qu’en essence

Le reste de cette DS 3 Black Lézard est classique et conforme à la gamme, restylée début 2016. Les jantes sont des 17 pouces « Aphrodite » diamantées noir, tandis qu’à bord le noir est en belle place : bandeau de planche de bord, surtapis, cuir grainé Basalte… Noir, c’est noir !

Côté motorisations, le Diesel est indisponible, et seuls les PureTech 110, 110 BVA et 130 sont au catalogue. La DS 3 Black Lézard est proposée à partir de 25.200 €. C’est 1000 € de moins qu’une Dark Side et ses finitions en titane, mais c’est tout de même plus cher qu’une Sport Chic. Version haut-de-gamme donc, jusqu’au bout du tarif. Mais bon, pour une fois qu’un vendeur peut promettre à son client qu’il y a bien un Lézard sans l’inquiéter !

Crédit photos : The Automobilist