Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

De nouveaux clichés au grand jour pour la Citroën C5 2017

Le Salon de Shanghai approche… et la Citroën C5 ne prend toujours pas la peine de conserver son camouflage, bien que sa présentation officielle n’ait pas encore eu lieu. Voilà une stratégie de circulation découverte « incognito » qui rappelle… le DS 7 Crossback en région parisienne.

Ces nouveaux clichés, issus de médias chinois, nous permettent une fois de plus de voir les effets du restylage opéré sur la C5, qui fête ses 9 ans en 2017. Une profonde remise en question stylistique est opérée à l’arrière comme à l’avant, avec une nouvelle calandre, de nouvelles optiques, et la mise en place de la nouvelle signature de la marque. L’ensemble est cependant installé de façon harmonieuse : le replâtrage n’est pas -trop- flagrant.

A l’intérieur, du nouveau… et du très nouveau puisqu’on le savait, un large bandeau d’aérateur allait se trouver face au passager, comme sur les VW Passat/Audi A4. Ce qu’on ne savait pas, c’est que l’ensemble de l’habitacle serait modernisé, des contreportes jusqu’à la console centrale en passant par le volant -qui perd son moyeu fixe- ou l’instrumentation -qui gagne un écran TFT pour les compteurs. Le tout est surplombé par un écran tactile au centre de la planche de bord.

Dans le détail, on remarque donc que ce restylage va en profondeur : hormis les portières et le vitrage, rares sont les pièces extérieures à être conservées. De là à considérer cette C5 comme une quasi « troisième génération », il n’y a qu’un pas. A voir si nous pourrons le franchir lorsque nous la découvrirons sous des clichés plus officiels. Avant cela, on profite de 2 visuels de designer :

Les principaux codes du Citroën « récent » sont là : des carrés arrondis, une horizontalisation de la planche de bord comme sur les C3 et C6, sans oublier un bouclier rebondi. L’écran tactile est lui positionné tel que le sont les écrans Citroën depuis le C4 Cactus.

Via Worldscoop & AutoHome