Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën SpaceTourer RipCurl Concept : Pour surfer sur la vague des vans aménagés

C’est devenu une tradition : à chaque salon son concept-car utilitaire chez Citroën. Après le SpaceTourer Hyphen en 2016 essayé dans nos colonnes, le SpaceTourer Ë concept au printemps dernier, la version le Coq Sportif, sans oublier le Berlingo Moutain Vibe qui lança le genre, au Salon de Genève 2015, voici l’édition RipCurl. Un choix de partenaire tout sauf surprenant, puisque les Chevrons proposent déjà une déclinaison de la C4 Cactus avec la marque d’équipements de surf… ou juste une manière de surfer sur la vague ?

Un Space Tourer aménagé pour rejoindre les California et Marco Polo

C’est donc le quatrième SpaceTourer « showcarisé » que dévoile Citroën, qui suit aussi une démarche marketing spécifique : l’Hyphen lançait le modèle, le Ë faisait parler d’une collection lifestyle, tandis que ce RipCurl va réaliser un tour d’Europe d’octobre 2017 et à janvier 2018. Du Portugal à l’Allemagne en passant par l’Italie, il s’arrêtera à 20 destinations touristiques, pour accompagner la fin de l’été, mais aussi le début des sports d’hiver en Suisse et en Autriche avec la possibilité de tester les produits de la marque, de surf d’abord, de montagne et de snowboard à la fin.

Mais bon, comme le SpaceTourer est avant tout une automobile, parlons de cette voiture pour ne pas nous noyer sous les flots du marketing. L’idée est que le van Citroën surfe sur la vague des vans aménagés, une vague qui vient coup sur coup de voir Renault dégainer une Trafic SpaceClass Escapade, et Fiat un Talento équivalent au dernier Salon de Hannovre. L’objectif est de prendre des parts de marché aux 2 leaders du genre, le VW California et le Mercedes Marco Polo. Reste néanmoins que le SpaceTourer est pour l’heure un concept-car, même si l’on peut espérer qu’il devienne une réalité commerciale.

Du style !…

Au programme de cette petite étude de style, une base de SpaceTourer taille M (intermédiaire avec 4,95 m de long), agrémentée de belles teintes façon randonnée (vert kaki, beige, jaune fluo…). Les jantes ne font pas du tout « baroudeur » mais au contraire totalement « urbain », et cela participe au style général du modèle qui reçoit des sabots à l’avant et à l’arrière. On retrouve les teintes extérieures aussi à l’intérieur, avec de beaux matériaux (cuir, Alcantara) pour ce concept.

La pièce majeure est bien-sûr l’aménagement du SpaceTourer avec un toit ouvrage permettant d’agrandir l’espace lors des moments de camping, le tout doté d’une grande moustiquaire en toile ajourée pour se protéger. La voiture est aussi équipée d’une douche avec réservoir d’eau intégré, d’une station météo, d’un coffre-fort à fixer sous le véhicule ou encore d’un bac étanche pour les combinaisons de surf. L’ensemble de cet aménagement est signé Pössl, leader européen de la construction de fourgon aménagés en camping-cars. Ce même Pössl avait dévoilé, dès 2016 au salon de Düsseldorf, une étude appelée Campster sur base de SpaceTourer.

et de la place pour 4

Ainsi paré, le Space Tourer RipCurl est prêt à partir sur les plages et dans les montagnes. Lors des phases de stationnement, il profite d’un canapé extérieur Lamzac et d’une lampe nomade. S’il peut proposer jusqu’à 7 places le jour, ce sont jusqu’à 4 personnes qui peuvent être accueillies à y dormir, sur 2 couchettes biplace, avec ou sans le toit relevable. Les personnes dorment alors sur la banquette arrière dépliée, et dans le toit relevable avec un matelas positionné dans le pavillon. Pour se restaurer, le service se compose d’une mini-cuisine intégrée avec gazinière et évier, que l’on peut déplacer hors du SpaceTourer. Le réfrigérateur est aussi là avec d’autres rangements d’ustensiles si besoin.

Le SpaceTourer Rip Curl se dévoile en vidéo

Ce SpaceTourer cache un dernier atout dans son jeu : c’est un vrai 4×4 ! A l’image de l’Hyphen et du Ë, c’est une nouvelle fois l’occasion pour Citroën de mettre en avant les transformations du carrossier Dangel, spécialiste des VU PSA. Voilà le van de Citroën doté d’une transmission intégrale débrayable, d’une garde-au-sol surélevée, et d’un verrouillage du pont arrière commandé au tableau de bord. Une belle fiche de poste pour ce candidat au marché des vans aménagés, à une seule exception près : il demeure un concept, aussi abouti soit-il. Mais comme il y a une place à prendre… pour surfer sur ce marché des loisirs et des vans dédiés au voyage, Citroën a déjà transformé son SpaceTourer en « Camper » avec la complicité du carrossier spécialisé Possl. Il existe outre Rhin depuis 9-10 mois en Allemagne où il est proposé à la clientèle et si l’on en croit le constructeur il rencontre un certain succès. Alors pourquoi pas en France, en Italie ou au Royaume Uni, où cet excellent fourgon connait déjà un beau succès, notamment auprès des entreprises et des familles.

Via Citroën, Youtube.