Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën C5 2017 : presque prête pour son nouveau restylage !

Nous vous en parlions il y a quelques semaines : la Citroën C5 s’apprête à passer par la case lifting ! Pas en Europe, mais en Chine, où elle continue de se vendre et d’incarner avec la C6 un positionnement statutaire à la marque aux Chevrons.

Lancée au début de l’année 2008, la Citroën C5 a participé au repositionnement image de la marque française, avec un habitacle bien fini, une suspension royale, de bons moteurs (jusqu’à 240 ch en V6 HDi), et tout le chic d’une « vraie » Citroën (lunette concave, ergonomie originale…). La voiture, produite à Rennes pour l’Europe, l’est aussi depuis Wuhan pour la Chine, avec la co-entreprise devenue co-actionnaire DongFeng Motors.

A l’aube de la séparation DS/Citroën, PSA envisageait de limiter le périmètre des Chevrons à des produits « accessibles », laissant les berlines et le haut-de-gamme à DS. Que nenni, dit DFM, exigeant que l’image de Citroën en Chine, celle d’une marque de berlines confortables, soit conservée. La C5 obtint alors son sursis ; mieux, la C6 y trouva une autre vie, sur base de 508 et de DongFeng Aeolus A9 recarrossée ; et nous voici, en 2017, en présence d’une toute prochaine version de la C5, restylée.

Les stylistes PSA l’ont modernisée à l’image du reste de la gamme Citroën en Chine : la calandre étend ses ailes jusque dans les optiques, qui sont entièrement redessinées ; le pare-choc, simplifié, est doté d’une lame chromée. A l’arrière, chevrons noirs, nouveaux feux et nouveau bouclier sont au programme. L’intérieur évoluera aussi avec un nouvel habitacle et une continuité de la climatisation rappelant ni plus ni moins que la dernière VW Passat. Cette Citroën C5 « nouvelle vie » sera découvrir probablement au prochain Salon de Shanghai, en avril prochain.

Via Citronfeng