Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën C4 SpaceTourer : désormais en BlueHDi 160 EAT8 (tarifs)

Le Citroën C4 Picasso, fraîchement rebaptisé Citroën C4 SpaceTourer par la marque aux chevrons profite de sa nouvelle appellation pour mettre à jour son offre mécanique. Au programme, une nouvelle motorisation vient coiffer la gamme Diesel du monospace à succès, complétée par une boîte automatique 8 rapports inédite sur ce modèle.

Same same, new name

Citroën nous le promet, le C4 SpaceTourer garde toutes les qualités du C4 Picasso… et pour cause : seul le nom a changé. Comme nous vous l’expliquions ici, la marque « Inspired by you » affirme vouloir regrouper leur offre de monospaces sous une même appellation : SpaceTourer, le grand van de 5 à 9 places, C4 SpaceTourer, le monospace compact à 5 places et Grand C4 SpaceTourer, la version 7 places à empattement long. Pourquoi pas. En tous cas, on imagine que Citroën fait ainsi l’économie de non négligeables royalties à payer à la famille de l’artiste. On peut toutefois regretter que le « vrai » SpaceTourer n’ait pas été renommé C8 SpaceTourer par souci de cohérence…

Quoi qu’il en soit, le duo C4 SpaceTourer et Grand C4 SpaceTourer reste, à notre avis, une référence sur le segment comme nous avions pu l’apprécier lors de nos essais ici en BlueHDi 120 EAT6 et là en PureTech 130 BVM6. Si le haut de gamme essence est toujours assuré par le bloc 165 ch, l’offre Diesel se voit désormais coiffée par un inédit BlueHDi 160 EAT8.

160 chevaux, 8 vitesses et 2 finitions

Le nouveau Citroën C4 SpaceTourer BlueHDi 160 EAT8 remplace l’ancienne version BlueHDi 150 EAT6 sur C4 Picasso et en profite pour passer en Euro 6.2 par la même occasion. La nouvelle motorisation promet une baisse de la consommation de l’ordre de 7% par rapport au bloc remplacé, essentiellement grâce aux deux rapports de boîte supplémentaires. Par ailleurs, la nouvelle transmission automatique (toujours d’origine Aisin), revendique un gain de pois de 2 kg par rapport à l’ancienne. Pourvus d’un sélecteur sur la gaine colonne « façon DS » (la vraie…), les C4 SpaceTourer et Grand C4 SpaceTourer automatiques disposent également de palettes au volant.

Autre amélioration, le stop&start qui fonctionne désormais jusqu’à 20 km/h (autrefois, seule la version BlueHDi 150BVM disposait d’un stop&start aussi abouti). Les deux finitions les plus hautes sont concernées par cette nouvelle offre :

  • Feel : aide au stationnement AV et AR, écran d’instrumentation 12 pouces, GPS tactile, Mirror Screen, Pack Safety et sièges coulissants.
  • Shine : accès, démarrage et hayon mains libres, sièges massants, pack lounge, surveillance des angles morts et feux AR à LED

Toutes ces deux finitions du Citroën C4 SpaceTourer proposées en versions 5 et 7 places. Les tarifs français sont d’ores et déjà annoncés :

– C4 SpaceTourer BlueHDi 160 S&S EAT8 Feel: 33 850 €

– C4 SpaceTourer BlueHDi 160 S&S EAT8 Shine: 36 650 €

– Grand C4 SpaceTourer BlueHDi 160 S&S EAT8 Feel: 35 050 €

– Grand C4 SpaceTourer BlueHDi 160 S&S EAT8 Shine: 37 850 €

Une proposition à ne pas négliger en pleine SUVite aigüe du marché, d’autant plus que le monospace aux chevrons sait se montrer lumineux, confortable, spacieux, modulable et agréable à conduire. Reste que ce n’est pas un SUV… Dommage pour lui !

Crédits photos : Fabien Legrand pour The Automobilist et Citroën