Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën C3 Aircross : la rencontre en live du nouveau SUV aux chevrons

Après une découverte intimiste du Citroën C5 Aircross à l’ADN en mars, c’est en grande pompe à 2 pas de la place de Clichy à Paris qu’est révélé son petit frère, le Citroën C3 Aircross, ce lundi 12 juin 2017. Première offensive dans le monde du SUV de la marque, a-t-il des atouts pour plaire ?

La gamme Citroën est en plein renouvellement. Confortée par les premiers mois prometteurs des ventes de Citroën C3 (130 000 exemplaires en 7 mois), la marque aux chevrons adapte son style au monde des Mini-SUV. Oublié le monde du monospace ? Non. L’objectif est de proposer les mêmes services que l’ancien C3 Picasso, mais de capter une nouvelle clientèle qui lorgne vers les SUV.

Pour les fidèles lecteurs, le modèle ne sera pas une découverte totale, nous vous l’avons montré réduit 43 fois, puis notre illustrateur a pu vous le faire découvrir ce weekend.

L’Extérieur

On retrouve ici le design essentiel de la marque, solide. Le bloc phares à double étage à l’avant, les feux oblongs à l’arrière. Et les Airbump… non, pas d’Airbump sur les modèles présentés. Ils seront disponibles en accessoire selon nos informations.

Le point marquant de la ligne est l’absence totale d’agressivité. Citroën a cependant réussi à créer une ligne avec du caractère. Les combinaisons de couleurs présentées ici fonctionnent très bien. Avec un petit faible pour le modèle à toit rouge. Et le lieu choisi, au dernier étage d’un parking parisien (parking Rédélé) permet d’en profiter à la lumière naturelle !

L’innovation extérieure vient de la vitre de custode à persienne. Disponible en 3 teintes (ou sans), ce n’est pas un sticker ajouté. La couleur est teintée dans la masse, afin d’en assurer la pérennité. C’est très intéressant et nous fait penser à la Citroën BX qui fête ses 35 ans cette année.

Ce parti-pris permet aussi de lier l’extérieur à l’intérieur. Entrer dans le Citroën C3 Aircross est une expérience différente dans le monde des SUV compact. On est clairement dans la lignée du Citroën C3 Picasso : il y a de l’espace. Mais grande différence avec les monospaces : on voit le capot au bout du grand tableau de bord.

L’intérieur

La planche du Citroën C3 Aircross reprend l’esprit de la Citroën C3. Mais oubliez le côté plat, ici les reliefs sont beaucoup plus présents. Les aérateurs latéraux verticaux rappellent également le Citroën C5 Aircross. Les inserts (ou « ponctuelles » dans le vocabulaire Citroën) de couleur dans les aérateurs viennent égayer ces éléments souvent ternes. Certaines ambiances sont plus colorées dans leur ensemble. Avec un petit faible pour l’ambiance pied de poule associée à la couleur Colorado.

Le combiné d’instrumentation est repris de l’Opel Crossland X. Et c’est le seul élément visible commun entre les deux modèles. Chacun des deux ayant sa personnalité. L’écran central est placé un peu bas. Et pas totalement intégré, il agacera les maniaques du ménage, la partie arrière sous les aérateurs est difficilement accessible. On y trouve en partie basse de la console le bouton start, les commandes du Grip Control et un emplacement pour charger les smartphones.

A l’arrière, la possibilité de reculer la banquette est appréciable et laisse suffisamment de place pour mes 183 cm avec le réglage des sièges avant à ma taille. La garde au toit très confortable à l’avant est trop juste à la tête (sièges et banquette ne sont pas au même niveau). Mais l’inclinaison réglable du dossier compense légèrement. Le coffre est grand, même au minimum : 410 dm3. Le fond est réglable et la roue de secours galette accessible par ce biais.

Ensuite, en terme de modularité, nous avons classiquement le dossier rabatable 1/3-2/3. Un accoudoir se rabat également, mais laissera l’habitacle et le coffre communiquant. Le siège passager se rabat également pour y mettre une planche de surf par exemple !

Pour conclure, nous avons un modèle très séduisant, qui offre une alternative aux Peugeot 2008 et Renault Captur. Plus monospace dans l’âme, son look baroudeur sympathique apporte un peu de douceur dans ce monde de brutes. La comparaison des prestations avec ses concurrents sera intéressante.

Rendez-vous en juillet pour les tarifs. Les essais auront lieux en Septembre, après le salon de Francfort. La commercialisation aura lieu à la suite. D’ici là, nous reviendrons sur le Citroën C3 Aircross avec les interviews d’une partie de l’équipe projet.