Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën C-Aircross Concept : il annonce le remplaçant du C3 Picasso

Après 9 ans de bons et loyaux services, le Citroën C3 Picasso s’en va tirer sa révérence en 2017. Il change complètement de philosophie et d’usine, puisqu’il quitte la Slovaquie pour rejoindre les chaînes espagnoles de Saragosse chez Opel. Et côté positionnement, il renie ses origines de pur monospace pour devenir un SUV urbain, comme… à peu près toute la concurrence. Pour préparer les esprits, Citroën a prévu un showcar pour le Salon de Genève : le C-Aircross !

Dans le cadre de feu les accords PSA-GM, il était prévu que le remplaçant du C3 Picasso, code A88 dans le Groupe, soit produit et conçu en commun avec Opel. Dont acte, le successeur du Meriva -devenu Crossland X- et le successeur du C3 Picasso -autre monospace du segment B- deviennent tout deux SUV et se partagent l’usine de Saragosse, chez General Motors. L’américain a même en partie conçu la Citroën, tandis que PSA supervisait le Grandland X d’Opel.

Côté style, car c’est dont nous pouvons parler aujourd’hui en présence de ce showcar, Citroën change tout sauf le format (4,15 m, 1 cm de moins que leC4 Cactus et 5 cm que le C3 Picasso). Adieu le pare-brise tridimensionnel si pratique, le côté cubiste -normal, pour un Picasso-, et bonjour le côté baroudeur des SUV, le tout sous une plastique de C3 surélevée.  Tous les codes du design Citroën récent y sont : angles arrondis, airbumps, double regard, toit flottant, custode de couleur façon C4 Cactus/Audi Q2. Et en bonus, d’originales portes antagonistes, façon… Opel Meriva ! On aura toutefois quelques doutes sur le fait de retrouver sur le modèle de série à la rentrée prochaine des portes antagonistes et des vitres sans encadrement.
Bien sur le C-Aircross Concept profite d’une garde au sol surélevée et de roues spécifiques en 17 pouces chaussées de pneumatiques Michelin Primacy 3 en 215/60 R 17 plus destinés à un usage routier que hors piste.
Le C-Aircross Concept avance les dimensions suivantes :

L : 4.15 m
l : 1.74 m
h : 1.63 m

Ces ouvrants disparaîtront lors de la série de même que quelques éléments de style (les barres de toit, les immenses jantes, les rétro-caméras) mais force est de constater que cette chevronnée a du style. Et du style, il lui en faudra pour lutter sur un marché féroce, dominé par le Renault Captur, le Peugeot 2008, et l’inspirateur du segment, le Nissan Juke. Rendez-vous à l’automne pour le découvrir sur nos routes.

A l’intérieur, on retrouve le Citroën confortable revendiqué depuis quelques mois par la Direction du Constructeur avec la politique « Advanced Comfort » : larges sièges, planche de bord rectiligne et épurée, couleurs vives et harmonies réussies, le côté cocon est bien là. Le bloc compteurs ou combiné porte instruments est ici remplacé par un affichage de type HUD qui doit permettre l’affichage de toutes informations dont le conducteur doit disposer. On notera aussi la présence d’un grand écran central rectangulaire (12 pouces) qui doit permettre l’affichage du système d’infotainement, de la navigation, du système de connexion vers le monde ou de l’ordinateur de bord. On remarque aussi la présence, sur la console centrale, d’un système de recharge des smartphones par induction et de rangement supplémentaires dans les cotés des sièges Av et Ar. Mais là encore il n’est pas sur que l’on retrouve ces accessoires sur le modèle définitif.

Pour apprécier à sa juste valeur le nouveau petit SUV qui risque fort d’aller tailler des croupières au C4 Cactus d’un gabarit quasi identique mais qui ne profite pas des évolutions que nous découvrirons sur ce C-Aircross Concept, voici une première vidéo officielle :

Au chapitre de la motorisation, le C-Aircross Concept profite du moteur L3 1.2 L THP PureTech dans sa version 130 ch, 230 Nm et de la nouvelle boite de vitesse EAT6. S’il reste une tracion, le nouveau petit SUV de la marque aux chevrons est équipé du Grip Control Advanced (motricité renforcée paramétrable)  et du HADC ou Hill Assist Descent Control qui est une assistance au contrôle de vitesse en descente qui automatiquement la vitesse du SUV dans les déclivités même les plus abruptes.
Pour une découverte un peu plus précise de ce nouveau Citroën C-Aircross, nous vous donnons rendez-vous pour la mi-février où nous aurons l’occasion de l’approcher d’un peu plus près en photo. D’ici là, ne demeure qu’une inconnue : son nom ! Alors, ce « C3 SUV », s’appellera-t-il « C3 Aircross » ? « C3 Cactus » ? « C3 XTR » ?

Via Citroën, Youtube.
Illustrations : Citroën et Jean-François Hubert