Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Citroën AirCross Beachcrosser : un showcar pour la plage

Au Salon de Sao Paolo, nous avons déjà vu les showcars présentés par Peugeot et Renault, hauts en couleurs. Mais Citroën n’est pas en reste loin de là ! Aux côtés du concept-car Aircross, un showcar fun était exposé : l’AirCross… Beachcrosser !

Pour rappel, le Citroën Aircross sud-américain est en réalité « notre » C3 Picasso, lancé sur place en 2010. Pour s’adapter aux conditions locales, il met en avant une clim plus puissante, raison pour laquelle la coiffe du tableau de bord présente plus de buses d’aération, et un style extérieur également revu à la mode baroudeur avec protections plastiques, barres de toit, et grosse roue de secours sur la porte de coffre. Un vrai p’tit crossover citadin en somme façon Ford EcoSport phase 1, qui serait fort utile pour dynamiser la gamme européenne des chevrons… mais, passons ! Ce modèle s’appelle l’AirCross.

Au début de l’année, l’AirCross a reçu un restylage pour l’adapter aux canons de la marque : chevrons dont les ailettes chromées se rejoignent dans les phares, logo noir cerclé de chrome à l’arrière. Un restylage que nous ne verrons pas sur « notre » C3 Picasso, qui quittera le marché au début de l’an prochain. Pour dynamiser le stand de Sao Paolo, et alors qu’à un précédent Salon Citroën l’avait présenté sous forme d’un showcar « Lunar », cette fois l’AirCross est présenté en version de plage, le BeachCrosser. C’est parfait, puisqu’en Amérique Latine, saisons inversées obligent, l’été arrive bientôt !

Dessiné sur place par l’équipe Design d’Amérique Latine, le BeachCrosser prend pour base un AirCross 1,6 VTi Live à boîte automatique. Les gros pneus Mud Terrain, posés sur des jantes Tuco de 16 », donnent le ton. La peinture de caisse est un blanc nacré à effet « caméléon », c’est-à-dire à reflets bleutés, qui vont avec le toit et les éléments peints en Bleu Hawaï. L’ensemble est parfait par des détails en peinture micro-texturée gris Sullivan pour les pare-chocs rebaptisés Airbump, poignées de portes, enjoliveurs de coffre ou encore le sabot. Quelques parties en noir laqué piano sont présentes aussi (logo). Dit comme ça on dirait un arlequin, en vrai ça passe pas mal en photo 🙂

L’esprit « liberté » est transmis par les planches de surf, installées en toiture. Chacun son tour puisque, dans l’esprit, nous avions eu le concept Cactus-M ! Et si la dernière C3 propose une caméra embarquée pour filmer et photographier ses routes, le BeachCrosser a 2 drones pour l’accompagner et filmer ! Une idée déjà développée par Renault sur le concept Kwid, en 2014.

A l’intérieur, les sièges reçoivent de l’Alcantara chiné gris avec du néoprène Bleu Hawaï. Sur le volant et le levier de vitesses on trouve de l’Alcantara bleu Hawaï, le tout dans une ambiance colorée un peu chargée mais qui, pour qui aime le bleu, est agréable à voir. Enfin un intérieur coloré ! Derniers mots sur le logo de ce showcar, censé évoquer « l’été sans fin » d’un coucher de soleil sur la mer…

Le thème de l’été est assez pratique pour faire parler d’un modèle et le transformer sans trop dépenser. Mini l’avait fait avant de lancer son Countryman avec le concept Beachcomber, de même que Citroën avait déjà eu l’idée d’un concept de plage sur le Berlingo en 96. Peu de chance de voir ce BeachComber passer en série, hélas, ni même qu’il traverse l’Atlantique pour venir en Europe. De toute façon, pour lui, ce n’est pas -encore- la saison… !

Via Citroën