Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Chaque dimanche à Paris : la Ronde des Bannies

Né de la chasse aux voitures d’avant 1997 organisée par la Mairie de Paris, le mouvement de la « Ronde des Bannies » s’est depuis installé comme un rendez-vous régulier des fans de voitures dans la capitale. Dans un cadre superbe, la place Vauban derrière laquelle se dresse le dôme des Invalides, des collectionneurs se retrouvent chaque dimanche depuis le printemps 2016.

Ce dimanche 4 décembre, c’était la 37ème Ronde des Bannies, soit le 37ème dimanche où les « Bannies du 1er juillet », comprenez les voitures d’avant 1997, se réunissaient au cœur de Paris, dans le VIIe arrondissement. Un rassemblement aux airs de résistance, même si, courageux mais pas fous, les Bannis et leurs Bannies se réunissent hors des périodes d’interdiction de circulation des « vieilles » voitures (du lundi au vendredi de 8 à 20 h). L’esprit bon enfant de l’événement et sa périodicité (chaque dimanche de 10 à 12h) l’ont installé dans les mœurs, suffisant pour attirer une petite centaine de curieux.

Les anciennes et les « youngtimers » de tous poils se sont donc côtoyées pendant quelques heures Place Vauban. De la Peugeot 204 dans son jus venue exprès de Valenciennes, à la Renault Avantime immaculée, en passant par une rarissime Osi ou une Jaguar MK1, il y en avait pour tous les gouts. Notons également quelques autres perles, comme une Autobianchi A112 comme neuve, une armée de Saab 900, une Citroën SM, et même une XM V6 24v !

Loin d’être un moment élitiste ou fermé, c’est parmi les Bannies que nous avons pu prendre contact puis réaliser l’essai d’une Trabant 601, notre façon à nous de fêter la Chute du Mur de Berlin. En effet, l’événement est ouvert à tous, et donne ainsi une autre image de l’automobiliste que celle complaisamment diffusée par la Mairie.

Si l’interdiction aveugle et mesquine des véhicules anciens est désormais une réalité et si la chasse à l’automobile individuelle continue à Paris, ce rendez-vous du dimanche pour passionnés et simples passants fait renaître, à Paris, un genre que l’on avait oublié : le rassemblement de voitures. Un moment d’échanges et de rencontres, une sortie lors du repos dominical, plus régulier et plus à taille humaine que l’autre grand moment de l’auto de collection dans la capitale, la Traversée de Paris.

Quel dommage qu’en semaine cela soit rendu impossible ! Mais le rendez-vous des Bannies ressemble bien à la validation du proverbe, selon lequel « à toute chose malheur est bon », même si le mieux, ce serait encore de rendre leur circulation libre. Un jour, peut-être…

Informations pratiques
La Ronde des Bannies (38e édition le 11 décembre)
Chaque dimanche de 10 h à 12 h
Place Vauban, Paris 75007

Crédit photos : Adrien Malbosc – The Automobilist