Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Callaway Corvette AeroWagen : Break de chasse pur sang

Si vous avez lu notre précédent reportage retraçant l’histoire du préparateur Callaway Cars, vous avez sûrement du voir, et possiblement être dégoûté de savoir que le projet au nom de code C21, autrement connu sous le nom de Callaway AeroWagen, ne verrait pas le jour : vous pouvez dès à présent vous réjouir !

Callaway a officiellement annoncé la disponibilité de la Corvette C7 et Z06 AeroWagen pour le quatrième trismestre 2016.

Comment ça se passe pour commander ?

Bien que Callaway soit basé aux USA dans le Connecticut, avec une succursale en Californie, les pauvres européens que nous sommes seront dans un premier temps lésés. Reste à savoir si les branches allemandes Callaway Carbon ou Callaway Competition situés à Leingarten peuvent se substituer dans un futur proche. Nous  saurons d’ici peu si cela sera réellement le cas ou non.

Pourquoi un nom allemand ?

L’abus de currywurst est bon pour trouver un nom.

Est-on obligé d’avoir une Corvette préparée par Callaway pour avoir cette carrosserie ?

La bonne réponse est « non » ! Il suffit d’ajouter la coquette somme de $15.000 afin que le préparateur procède à la modification de votre véhicule. Notons que la pièce ajoutée est intégralement en carbone composite, et utilise les fixations d’origine de la Corvette. On conserve donc le côté Targa avec le toit amovible à placer dans le coffre.

$15.000, c’est avec ou sans la peinture ?

Monde de bisounours… Sans peinture et livrée dans sa teinte naturelle : carbone avec les fibres parfaitement visibles. Sachez cependant qu’il s’agit d’une pièce monobloc en dry-carbon (plus d’informations dans ce reportage) et qu’elle subit donc tout le traitement manuel nécessaire, dont le passage à l’autoclave.

Callaway est-il fiable en ce qui concerne le carbone ?

Le préparateur, via sa filiale Callaway Carbon, a des contrats dans l’aérospatial, le transport, la défense et le médical. Par ailleurs, la succursale californienne est passée à la norme ISO 9001:2008 + AS9100C l’hiver dernier. Rassuré ?

L’opération est-elle réversible le jour où je veux repasser à un coupé ?

Le nouveau coffre utilisant exactement les mêmes fixations donc l’opération est totalement réversible. Il faudra juste trouver un espace de stockage pour votre ancien toit !

Il y aura t-il une version 4 places ?

Non, car la plate-forme de la Corvette ne permet pas de placer de sièges supplémentaires à l’arrière. Cela se traduit bien évidemment également par une absence d’une version 4 portes.

Quel intérêt d’avoir une version Break de la Corvette ?

Quasiment le même que pour la totalité des breaks du marchés : un espace de chargement encore plus grand, même si la C7 Stingray de base offre déjà 425 litres ! Le gain en volume n’a pas encore été communiqué.

Accessoirement : elle a de la gueule.
Accessoirement bis : vous ne serez pas loin d’avoir le break le plus puissant et rapide du marché. Et si les 659 ch de la Z06 ne suffisent pas, Callaway peut vous arranger le coup et porter le tout à 767 ch tout en conservant une vraie garantie.

Source : Callaway Cars