Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

Bugatti Chiron : elle vise les 460 km/h !

Vers l’infini et l’au-delà…. ou presque ! Initialement prévue et limitée électroniquement à 420 km/h, on sait que la Bugatti Chiron est capable de mieux. Beaucoup mieux !

Avec son W16 et ses 1500 chevaux, la super/hyper/supra/ultra-car (rayez le qualificatif superfétatoire) Bugatti Chiron est le nouveau monstre de puissance et de vélocité de la production automobile mondiale. Présentée au dernier Salon de Genève, elle sera fabriquée à 500 exemplaires comme son aînée la Veyron, dont la moitié des châssis serait déjà vendue. Sous une silhouette évoquant la Type 57 Atlantic par sa demi-lune latérale et un regard plus affirmé avec 4 diodes au liseré quadrangulaire, la Chiron reprend la recette de la Veyron 16.4 et l’améliore partout, y compris dans les données de vitesse.

Cependant, rien n’était prouvé jusqu’à maintenant. Au 0 à 100 km/h, Veyron et Chiron font jeu égal (2,5 secondes), tandis qu’en pointe, la Veyron en version Super Sport file à 431,072 km/h (homologués) mais que la Chiron, bridée électroniquement à 420 km/h, n’a jamais été vue officiellement au-delà des 380 (sur le circuit du Mans dans les Hunaudières, aux dernières 24 heures). Alors, la Chiron, en retrait ? Ses 300 chevaux supplémentaires par rapport à la plus puissante des Veyron vont prouver que non : Wolfgang Dürheimer, Directeur de Bugatti, a annonce vouloir lancer une Chiron pour un record de vitesse !

Premier objectif : effacer les 431 km/h de la Veyron Super Sport, et pourquoi pas atteindre les 460 à l’heure ! Pour y arriver, il faudra une piste spéciale, située dans le centre d’essais du Groupe Volkswagen à Ehra-Lessien. Cette longue ligne droite, de 9 km, a déjà vu passer les précédents records de la Veyron. Il s’agirait ainsi d’asseoir définitivement la réputation de celle qui se veut la voiture de production la plus rapide du monde.

Il faudra se montrer patient : Bugatti n’a prévu de se lancer dans ce test qu’en 2018. La patience contre la vitesse : la Chiron bat des records de paradoxe.

Crédit photographie : Romain Bresadola à Goodwood
Via Le Moniteur