Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

BMW va vous permettre de surveiller votre Série 5 à distance

BMW a annoncé la sortie d’un dispositif de vidéosurveillance qui équipera notamment la future Série 5, dont la sortie est programmée pour cet automne.

BMW-Serie-5-Remote-3D-View

Comme à l’accoutumée, BMW dévoile ses prochains véhicules haut-de-gamme petit-à-petit, en commençant par le package technologique dont elle fera l’objet. Après l’usine de fabrication, où a été vue un exemplaire en pleine phase de tests en interne, la Série 5 dévoile un équipement qui ravira leurs futurs propriétaires, craintifs de voir leur belle se faire vandaliser.

En effet, la Série 5 sera équipée d’un dispositif de vidéosurveillance inédit nommé Remote 3D View. Présent sous la forme d’une application sur smartphone, les caméras du véhicule, disposées à 360°, permettront de visualiser le rendu 3D du véhicule en temps réel et d’en communiquer les moindres faits et gestes à son propriétaire via des alertes en cas de vol ou de vandalisme. On peut en outre distinguer la silhouette du véhicule, qui ressemblera très fort et à coup sûr à son aînée, la Série 7, à l’instar de ce qu’avait adoptée la précédente mouture F10 comme ligne de conduite et de style.

La BMW Série 5 est encore en développement dans les ateliers internes de Munich au sein de la marque allemande. On parle d’une possible présence au Mondial de l’Auto de Paris en octobre prochain, mais rien n’est pour le moment pas encore officiellement assuré. Sur le segment E des routières, elle aura maille à partir avec la Mercedes Classe E tout juste renouvelée, et très technologique elle aussi, ainsi que la future Audi A6 –l’actuelle venant simplement d’être reliftée. Comptons aussi dans cette catégorie sur les Lexus GS, Infiniti Q70, ou encore la Maserati Ghibli. Cependant, la course aux armements technologiques concerne surtout le tripôle allemand et après une Série 7 chargée de technologies, il paraît logique et évident que la Série 5 bénéficie des avancées de sa grande sœur, voire qu’elle les accroisse. Par-là même, on comprend que le rythme de la technologie va plus vite que les cycles de vie automobile.

Via BMW