Le Nouvel Automobiliste

La BMW Série 5 Touring 2017 se dévoile (galerie, vidéo)

Alors que la berline BMW Série 5 faisait la une de l’actualité en octobre dernier, c’est à présent au tour de la version break Touring de faire parler d’elle. Découverte.

Le style plus que le coffre

Avec 4,94 mètres de long, la nouvelle Série 5 Touring 2017 (codée « G31 » ) se calque sur la berline niveau gabarit, et dépasse ainsi de quatre centimètres sa devancière. Pour autant, elle possède toujours un hayon aussi incliné, allant de paire avec un style extérieur relativement travaillé. L’imaginaire collectif du break « bétaillère » est bien loin.

Au-delà de son hayon, la version break se différencie de la berline par des feux arrière redessinés. Sur ces photos officielles, la Série 5 Touring 2017 s’octroie même les services d’un pack « M Sport », qui rend le design des boucliers avant et arrière plus agressif.
Avec une telle esthétique, on ne s’étonne pas de lire que le volume du coffre ne gagne que 10 dm3 par rapport à la précédente Série 5 Touring : il est ainsi de 570 dm3, et peut atteindre les 1700 dm3 une fois la banquette arrière rabattue.

La Mercedes Classe E SW (testée en version « All-Terrain » par Khalil) garde sur ce point une bonne longueur d’avance (670 dm3 / 1820 dm3). Néanmoins, la BMW présente quelques aspects pratiques, comme une lunette arrière ouvrante, une banquette rabattable via un bouton dans le coffre ou encore, toujours dans le coffre, un filet de séparation des bagages. Par rapport à la berline, la Série 5 Touring 2017 peut également se targuer d’avoir une suspension arrière pneumatique avec correcteur d’assiette automatique.

Une Série 5 Touring 2017 (presque) autonome

Pour le reste, la version break partage ses équipements (de série comme optionnels) avec la berline. Comme cette dernière, elle franchi donc un pas de plus vers la conduite autonome. Les capteurs du véhicules couplés aux radars positionnés tout autour de la voiture et aux informations délivrées par le GPS permettent à la Série 5 Touring de se conduire « presque » toute seule. Presque car pour le moment il vous faudra, comme chez ses rivales, continuer à agir au moins ponctuellement sur le volant.

Les mêmes moteurs que la berline

De plus, les motorisations seront également reprises de la berline. La gamme s’articulera ainsi comme suit :

Essence :

– La 530i : quatre cylindres de 2 litres développant 252 ch et 350 Nm et couplé à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 6,2 s. Consommation en cycle mixte : 5,4 l/100 km.
– La 540i : six cylindres de 3 litres développant 340 ch et 450 Nm et couplé à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 5,1 s. Consommation en cycle mixte : 6,5 l/100 km.
– La 530e iPerformance (hybride) : quatre cylindres essence de 2 litres associé à l’entraînement électrique BMW eDrive (hybride rechargeable) développant 252 ch et 420 Nm et couplé à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 6,2 s. Autonomie électrique : 45 km. Consommation en cycle mixte : 2,0 l/100 km.

Diesel :

– La 520d : quatre cylindres diesel de 2 litres développant 190 ch et 400 Nm et couplé à une boîte mécanique à six rapports ou à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 7,6 s. Consommation en cycle mixte : 4,1 l/100 km.
– La BMW 530d : six cylindres diesel de 3 litres développant 265 ch et 620 Nm et couplé à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 5,7 s. Consommation en cycle mixte : 4,5 l/100 km.
– La 520d EfficientDynamics Edition : quatre cylindres diesel de 2 litres développant 190 ch et 400 Nm et couplé à la boîte Steptronic à huit rapports. Accélération (0 à 100 km/h) : 7,5 s. Consommation en cycle mixte : 3,9 l/100 km.

Ces moteurs sont associables à la transmission intégrale XDrive (moyennant supplément). Commercialisée au printemps, la Série 5 Touring 2017 profitera d’une version M550i (huit cylindres essence, 462 ch) un peu plus tard. D’ici là, vous retrouverez d’ici quelques jours notre essai de la berline Série 5. Stay tuned !

Ci-dessous, la Série 5 Touring 2017 en vidéo :

Source : BMW