Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

BMW Série 5 : Sortie de vestiaire imminente…

… avec un bon goût de Serie 7 !

La BMW Série 5 rejoint le cercle fermé des véhicules en phase de remplacement, à ceci près que les images que vous verrez sont fournis par la marque à l’Hélice. Dans un premier temps point de spyshots, la Série 5 se prépare officiellement pour sa sortie imminente à la manière d’un athlète de haut niveau. Ensuite nous découvrirons quelques photos de la nouveauté munichoise en essai sur circuit, près de l’usine et dans le sud de la France.

La génèse de la G30 (son nom de code en interne) arrive à son terme, et BMW n’a pas tardé à le faire savoir via quelques clichés officiels dignes de la science-fiction.
En effet, c’est sur un plateau avec un bras robotisé en plein scan que l’on distingue la routière allemande, encore sous camouflage. Le développement de la prochaine Série 5 est très proche de la fin, à ceci près que l’on pourrait la voir au mieux lors du prochain Mondial de l’Automobile de Paris en octobre, ou plus tard, à l’occasion du salon de Detroit, aux Etats-Unis en janvier 2017.

BMW communique sur la nature des teasers et le contenu technologique toujours plus avancé que proposera sa grande berline : « La prochaine génération de Série 5 est actuellement mise au point grâce à un concept jusqu’alors unique de cellule optique de mesure entièrement automatisé mis en œuvre pour la première fois dans l’industrie automobile. Les données de mesure créent une voiture entièrement virtuelle. La prochaine génération de BMW Série 5 bénéficiera de ce nouveau processus »

En clair, les derniers tests effectués sur l’allemande en 3D sont tellement précis, moins de cent microns sur le logiciel industriel appelé Katia, qu’ils permettent de connaître la Série 5 sous toutes les coutures et d’en déceler le moindre défaut afin de proposer « la meilleure berline routière du monde ».

Sur le véhicule, on peut distinguer quelques éléments de style repris de la Série 7, comme la forme des feux avant et arrière à leds, plus allongés que sur le modèle actuel, vieux de 7 ans tout de même. Elle reprend la recette de l’actuelle génération, à savoir reprendre les meilleurs éléments stylistiques qui composent la Série 7, la limousine de la gamme, afin de se les approprier, telle une sorte de 7 qui aurait rétrécie au lavage. Gare à vous, les Mercedes Classe E et autres Audi A4…

Pour rappel, la Série 5 proposera dès sa sortie les versions berline et break. En matière de motorisations, c’est Byzance, comme d’habitude. Côté mazout, elle devrait être composée d’une 518d de 150 ch, d’une 520d de 190 ch, d’une 530d d’au moins 260 ch, et sans doute d’une 535d de 320 ch ou plus. Ce qui laissera encore un peu de marge pour intégrer une version signée M Performance, comme l’actuelle M550d. Son alter ego essence débutera avec la 520i dont le 4 cylindres 2.0 turbo devrait proposer au moins 190 ch. La 528i reprendra le même 4 cylindres avec une puissance autour de 250 ch. Mais les 6 cylindres et V8 seront également proposés, avec notamment une 540i et une M5 de plus de 600 chevaux ! Enfin, la version hybride Active Hybrid 5 ne sera pas reconduite, mais remplacée par une variante plug-in hybride à la manière de la 330e.

Ci dessous nos spyshots (grâce au travail photographique de D. Donckerwolcke) des futures Serie 5 Berline et Touring surprises en session d’essai en Provence aux environs du Mont Ventoux.

Cette édition 2016 du Mondial de l’Automobile de Paris promet d’être très chargée en nouveautés et premières mondiales : rendez-vous le 1er octobre. Quant à la prise des commandes pour cette Série 5, il faudra patienter jusqu’au second semestre 2017.

Via BMW.
Crédits photos : David Donckerwolcke pour The Automobilist.fr, BMW, Motor1.