Le Nouvel Automobiliste

BMW Série 1 Sedan 2016 : en avant toutes !

A quelques semaines de sa présentation officielle, la BMW Série 1 sedan consent à se dévêtir un peu et à alléger son camouflage. Un pas en avant pour celle qui cédera également aux sirènes de la traction.

Il y a encore quelques années, une BMW était propulsion ou ne l’était pas. Mais les choses ont bougé, d’abord avec l’arrivée des SUV dans la gamme du constructeur munichois. Puis, BMW a enfoncé le clou en 2014 avec l’apparition du monospace Série 2 Active Tourer, aux roues avant motrices. Dans les semaines à venir, ce modèle sera rejoint par une déclinaison berline tricorps de la Série 1, qui elle aussi, sera une traction.

Codée F52 en interne, la Série 1 sedan reprendra d’ailleurs la plate-forme du monospace BMW. Des soubassements qui serviront également de base aux futures générations de Série 1 et Série 2, qui abandonneront de fait la propulsion. En attendant, la Série 1 sedan semble plutôt s’inspirer du design de l’actuelle mouture de Série 1, restylée récemment. Pour rappel, elle avait été annoncée au salon de Guangzhou, en novembre 2015, par le concept-car Compact Sedan.

Mais difficile encore de se prononcer trop franchement : s’il diminue, le camouflage reste encore important (les tests n’étant pas encore finis) et masque bien les lignes et détails de la voiture. Nous arrivons tout de même à en distinguer la silhouette, à première vue harmonieuse, mais qui paraît moins élancée que celles de ses futures rivales, les Audi A3 berline et Mercedes CLA. La faute à un arrière qui semble relativement haut, et qui pourrait rappeler à certains la Série 3 Compact des années 90-2000 !

A l’intérieur, le nouveau X1 donnera sa planche de bord à la Série 1 sedan, et sans doute aussi une partie de ses équipements comme l’amortissement piloté, l’affichage tête haute, l’avertisseur de franchissement involontaire de ligne ou encore le freinage d’urgence autonome.

BMW Série 1 Sedan 2016

Cette BMW traction devrait retrouver sous son capot les motorisations trois et quatre cylindres qui équipent les Série 2 Active Tourer (et Gran Tourer) et X1. Ainsi, en diesel, les puissances devraient osciller entre 116 et 231 ch, tandis qu’en essence, l’offre devrait s’étendre de 136 à 231 ch. Mais ça, il va falloir faire preuve de patience pour le découvrir. Une attente qui ne devrait pas être trop longue : la Série 1 Sedan étant quasiment prête, la présentation devrait intervenir très prochainement. Soit au salon de Genève, en mars, soit au salon de Pékin, en avril. Sur The Automobilist, on met une petite pièce sur le salon de Pékin, étant donné que le concept-car Compact avait déjà été dévoilé en Chine l’an dernier, et que cette Série 1 Sedan s’adressera principalement au marché chinois.

Ci-dessus : l’Audi A3 Berline, la Mercedes CLA, et la future BMW Série 1 sedan, imaginée ici par notre illustrateur en version sportive 128i (article à retrouver à ce lien).

Crédits illustrations : Autoevolution.com, Motor1.com, Audi, Mercedes, Khalil B. pour The Automobilist.