Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

BMW M2 et M4 GTS : des chiffres, des lettres, des performances.

M. Non il ne s’agit pas du chanteur mais de l’appellation sport du constructeur Bavarois, BMW.

De son vrai nom Motorsport – et on ne peut plus explicite, il s’agit dans un cas, de modifications esthétiques, avec un kit carrosserie plus expressif, des sièges ainsi qu’un volant différents ou encore de modifications techniques avec des trains roulants ainsi que d’une transmission.

Toutefois, la lettre M ne se destine pas qu’à « Mr tout le monde » car BMW développe depuis presque 40 ans, des véhicules plus… radicaux et clairement destinés à distiller un maximum de sensations une fois que l’on prend place au volant. De la 1ère M1 sortie en 1978 aux mythiques générations de M3 et M5, la marque à l’hélice déclinera nombre de ses véhicules tout en s’adaptant aux tendances du marché (preuve en est avec les récents SUV X5 et X6 ou encore en ayant proposé une M5 diesel…comme quoi…).

Aujourd’hui, nous sommes en 2016 et BMW propose deux modèles dont l’unique vocation sera de procurer plaisir visuel, auditif et surtout sensationnel, à commencer par la BMW M2 avec son six cylindres de 3.0l et développant 370ch. Celle-ci, vient se placer en concurrente directe des Audi S3 et Mercedes AMG A45 (compte tenu de son positionnement tarifaire à partir de 68 250 euros). Aujourd’hui, il ne s’agit pas de tester ce modèle (ni le suivant détaillé plus loin), mais uniquement d’en apprécier les courbes ainsi que ce bleu « Long Beach » lui allant à merveille.

 

 

Envie de radicalité car vous estimez que la M2 fait trop sage ? Vous serez servis avec la M4 GTS !

Variante musclée (sur base de série 4) et destinée avant tout à ceux qui aiment la piste, la M4 GTS est en quelque sorte une BMW M4 dépouillée, allégée (de tout ce que l’on considère comme futile telle que sa banquette arrière, remplacée par un arceau cage) et utilisant des matériaux exclusifs (carbone, titane) en plus d’être dotée d’un six cylindres 3.0 bi turbo développant 500 ch et 600 Nm.

Sous cette apparence brutale voire bestiale mais typique des versions radicales, se cache pourtant deux nouveautés : la M4 GTS est en effet la première voiture à utiliser des feux arrière OLED travaillés (et plaisant à regarder) ainsi qu’un système d’injection d’eau (vaporisée à l’entrée de la chambre de combustion afin d’abaisser la température et améliorer l’efficacité de cette combustion).

Cette version vous fait terriblement envie ? Malheureusement limitée à 700 exemplaires, tous les modèles sont à l’heure actuelle vendus. Comme quoi, même un tarif élitiste (mais justifiable) de 142 600 euros (de base) n’empêche pas d’avoir un coup de cœur. Allez, pour vous consoler, nous avons mitraillé la belle lors de son passage au showroom BMW situé avenue Georges V à Paris.

 

Article et crédit photos : Fabien Legrand

 Nos plus vifs remerciements à toute l’équipe du store BMW Georges V et en particulier à Laura !