Le Nouvel Automobiliste
Le Nouvel Automobiliste

BMW i3 94 Ah : plus c’est mieux

Nous vous en parlions il y a quelques jours, BMW a annoncé ce matin la commercialisation pour juillet d’une nouvelle version de sa citadine électrique i3 équipée d’un nouveau pack énergétique lui permettant de gagner plus de 50 % d’autonomie.

024 BMW-i3-94AhAux côtés de la BMW i3 60 Ah (pour ampère heure) viendra donc dès cet été s’ajouter une nouvelle BMW i3 94 Ah qui troquera ses batteries Lithium-ion de 21,6 kWh contre de nouvelles de 33,2 kWh. Les batteries conservent les mêmes dimensions, elles contiennent simplement plus d’electrolytes et n’ont donc nécessité que des modifications mineures de la part des ingénieurs. Leur densité accrue les alourdit cependant et la voiture prend une quarantaine de kilos pour l’occasion. Les performances sont donc très légèrement en retrait par rapport à la version 60 Ah puisque sur tous les exercices d’accélération la nouvelle venue cède entre 0,1 et 0,2 seconde à l’ainée. Mais ce n’est bien entendu absolument pas significatif (ni même important d’ailleurs), les performances de l’i3 restant toujours très impressionnantes : le 0 à 100 km/h en 7,3 secondes n’est pas donné à tout le monde…

Et puis surtout l’objectif de ces nouvelles batteries n’est pas à rechercher dans ce type de performance mais bien dans une autre : l’autonomie. C’est le but premier de ce nouveau pack, accroitre de façon conséquente le rayon d’action de la BMW i3 et sur ce point la promesse faite pas BMW semble alléchante. En cycle NEDC l’i3 passe ainsi de 190 km à 300 km d’autonomie, c’est considérable. Chacun sait cependant que, tant pour l’électrique que pour le thermique, les cycles théoriques ne sont justement que théoriques et souvent assez loin du compte réel. Mais figurez-vous que BMW le sait aussi et précise qu’en utilisation quotidienne (dans « des conditions météorologiques défavorables et lorsque la climatisation ou le chauffage sont en marche ») l’autonomie du véhicule passe tout de même de 130 km à 200 ce qui constitue effectivement un gage de sérénité pour son conducteur. Naturellement l’i3 propose également toujours le Range Extender en option pour permettre une autonomie encore supérieure.

Enfin on notera également qu’en toute logique plus de puissance de batterie devrait signifier également un peu plus de temps de charge. C’est vrai si l’on utilise une prise domestique (la charge à 80 % passant de 7h45 à 9h30) mais pas si l’on utilise la nouvelle Wallbox BMW qui sera proposée à la vente en même temps que la nouvelle version 94 Ah et offrira une charge à 11 kW/16 A permettant de recharger le véhicule en moins de 3 heures, soit une durée identique à la version 60 Ah. Il est naturellement toujours possible d’améliorer encore ce temps de charge en utilisant un chargeur rapide à 50 kW et de descendre ainsi à 40 minutes.

D’un point de vue esthétique pas beaucoup de choses à signaler mais on relèvera tout de même que l’i3 94 Ah disposera d’une nouvelle teinte métallisée baptisée Protonic Blue qui était jusqu’ici réservée à sa grande sœur i8. A l’intérieur un nouvel insert Dark Oak est proposé et BMW annonce qu’il y aura à l’avenir d’autres possibilités d’options et de combinaisons pour cet habitacle. Par ailleurs, grâce à la structure modulaire et flexible de la BMW i3, les clients pourront mettre à niveau leurs véhicules équipés de la première génération de batteries et les doter du nouveau modèle de batterie dans le cadre d’un programme baptisé Retrofit qui sera mis en place dès l’arrivée de la New i3 sur le marché c’est à dire durant l’été prochain.

Pour ce qui est de la nouvelle tarification, la voilà et il y a fort à parier que les « seulement » 900€ de différence entre la version 60 Ah et 94 Ah auront tôt fait de convaincre les clients.

Nouveau tarif des BMW i3 en France :

  • BMW i3 (60Ah) : 35.790€ (BEV) soit 29.490€ (bonus déduit)
  • BMW i3 (94Ah) : 36.690€ (BEV) soit 30.390€ (bonus déduit)
  • BMW i3 (94Ah) : 41.190€ (REx) soit 34.980€ (bonus déduit)

 

Via BMW.